Photo © Fabrice Schiff

Une suspension de l’arrêté préfectoral d’abattage pris le 11 décembre 2012 par le préfet du Rhône a été préconisée par le Conseil d’État mercredi 20 février 2013. Baby et Népal, les deux éléphantes du parc de la Tête d’Or, sont soupçonnées d’être atteintes de la tuberculose. Le rapporteur public a jugé qu’un soupçon d’« illégalité » pesait sur l’arrêté d’abattage des deux pachydermes, soulignant la « disproportion » d’une décision prise unilatéralement sans que des « mesures moins radicales » soient envisagées. La décision a été mis en délibéré et pourrait intervenir d’ici à une quinzaine de jours.