Il me semble que votre chronique aurait tout aussi bien pu s'appeler "Pourquoi je voterai Sarkozy" (voir chronique). Du coup, vous auriez pu certainement m'expliquer en quoi il est l'homme providentiel pour relancer ce pays, et cela aurait pu convaincre un indécis comme moi de voter pour lui… Mais là, franchement, je ne sais toujours pas ! En fait, vos propos sont bêtes, aussi bêtes que tous les discours anti-Sarkozy actuels. François Bayrou a raison : il n'y a rien à attendre d'un sempiternel affrontement gauche-droite !

 

J'allais dire la même chose à votre ami "anti-Sarko" (voir chronique), mais ne voyant pas d'adresse pour lui répondre, je lui transmets par votre intermédiaire. À moins que, dans un numéro de courage citoyen qui honore votre publication, il n'y ait derrière ce pseudo qu'un seul et même homme ! Lyonpeople étant un journal qui roule sur l'or, je suppose qu'il a largement de quoi entretenir la pensée stérile de deux chroniqueurs aussi exceptionnels que vous, qui contribuent chacun à sa manière, mais dans un même élan, à l'effondrement spectaculaire de la (non) pensée dans ce pays.

Allez, au moins, à votre crédit, il n'y a pas de fautes d'orthographe !

Amicalement,

Christophe Chabert, le 2 mai 2007