gerard_collomb_5_balles.jpg Gérard Collomb versant son obole de 5 euros au premier tour des primaires  Photo © Marco

Lors de notre dernier sondage, vous avez été 88,69% à répondre que l’organisation des Primaires du Parti socialiste ne devait pas être à la charge des contribuables lyonnais. L’adjoint aux Finances nous a écrit pour « nous enlever tout doute sur la rigueur de la gestion de la Ville, même avec le PS " mais sans nous donner pour autant le montant de la facture envoyée au Parti Socialiste. Nous reproduisons son courrier in extenso.

« Comme indiqué dans le projet de délibération, il s’agit d’abord et avant tout de mettre à disposition, d’un parti organisateur de primaires, des lieux et du matériel électoral. La mobilisation de personnel est la conséquence de cette mise à disposition. Ainsi, il n’y a pas de mise à disposition de personnel qui serait indépendante de l’usage des lieux ou de la manutention du matériel.

Les lieux et le matériel sont mis à disposition à titre gratuit. C’est un usage « historique ». Nous n’avons jamais fait payer un parti politique et rarement un état étranger pour la mise à disposition du matériel ou de lieux de vote, s’agissant strictement de l’organisation d’un scrutin.

Les lieux sont (ou ont été) des lieux de vote habituels. Cela simplifiera grandement l’organisation logistique de ce scrutin, les agents des directions concernées (DLGF / Sports / Education essentiellement) étant habitués à être sollicités pour ce type d’opération. Cela nous permet également d’avoir des assurances quant aux capacités d’accueil des votants et à la gestion des flux dans de bonnes conditions. Ces lieux sont aussi connus des électeurs.

S’agissant du personnel impliqué dans l’organisation des primaires PS, deux cas sont à distinguer :

  Les agents du service logistique de la DLGF qui vont livrer et remporter le matériel électoral les semaines précédant et suivant le scrutin. Ils travailleront en horaires décalés et seront donc rémunérés sous forme d’heures supplémentaires. Le coût de ces indemnités horaires sera intégralement facturé au parti organisateur.

  Les agents des arrondissements, des sports ou de l’éducation, gardiens d’équipement principalement, qui assureront le jour de scrutin l’ouverture et la fermeture des locaux concernés ainsi qu’une astreinte durant la journée en cas de problème. Ces agents seront rémunérés sous la forme d’une indemnité forfaitaire, également facturée au parti organisateur. »

 

Bien cordialement,

Richard Brumm, le 28 novembre 2011