Lyon reçoit Anderlecht avec l'étiquette de favori, tout comme l'Atletico Madrid qui se rend à Athènes chez le Panathinaïkos, mercredi en barrages aller de la Ligue des champions, qui mettront également aux prises des "petits" champions de l'Est.

 

Lyon doit pour la première fois depuis 2000 passer par un tour préliminaire pour accéder à la phase de poules. Dépossédé de son titre de champion en 2009 après l'avoir conservé sept ans, l'OL, qui a remodelé son équipe (départs de Juninho et Benzema, arrivées de Lisandro Lopez, Gomis, Bastos et Cissokho), voudra éviter la catastrophe industrielle que représenterait une élimination. Même impératif économique du côté des Mauves, éliminés au 3e tour préliminaire la saison dernière par les surprenants Bélarusses du BATE Borisov. Anderlecht a réalisé un bon début de saison (trois victoires en trois matches de championnat) et s'appuie sur un meneur de jeu, Boussoufa, déjà auteur de trois buts et considéré comme le meilleur joueur du championnat belge.

 

L'autre affiche, entre deux clubs qui avaient atteint les 8e de finale la saison dernière, oppose le Panathinaïkos, qui mise sur Djibril Cissé, à l'Atletico Madrid, qui a réussi à conserver la très efficace paire Forlan-Agüero. Le Pana est un habitué de la phase de poules et voudra surmonter sa crise latente (aucun trophée depuis cinq ans), tandis que l'Atletico a l'occasion de confirmer son renouveau, dans l'ombre du duopole Barça-Real. A ce stade, Ventspils, club letton qui reçoit le FC Zurich, ambitionne de devenir le premier club balte à atteindre la phase de groupes. Le Levski Sofia, lui, y avait fait un tour en 2006-2007, et affronte Debrecen, hégémonique en Hongrie ces dernières années mais qui n'a encore jamais brillé en Europe. La confrontation entre Salzbourg et le Maccabi Haïfa offrira un dernier ticket à un champion national d'un "petit" pays.

 

Mercredi (retours le mardi 25 août):

   FK Ventspils (LAT) – FC Zürich (SUI)

   Salzbourg (AUT) – Maccabi Haïfa (ISR)

   Panathinaïkos (GRE) – Atletico Madrid (ESP)

   Lyon (FRA) – Anderlecht (BEL)

   Levski Sofia (BUL) – Debrecen (HUN)