Texte : Franck Girardet, avec MP – Pour la première grosse affiche de la saison, l’OL s’est incliné par la plus faible des marges (1-0) face au PSG et sa pléiade de stars. Le Groupama Stadium a battu un nouveau record de fréquentation.

Dans un stade à guichet fermé et acquis à 100% à la cause des Gones, ceux-ci n’ont pu accrocher un match nul qui n’aurait pas été immérité même si, une fois encore, les hommes de Peter Bosz sont incapables d’avoir un fond de jeu convaincant avec les intermittents Tête et Toko-Ekambi qui affichent des statistiques mais n’apportent rien dans le jeu depuis le début de la saison. Cueillis à froid dès la 5ème minute par un but de Lionel Messi sur un mouvement parisien de toute beauté, l’OL aurait pu égaliser sur une tête de Lacazette (21ème) notamment.

Le score à la mi-temps allait être le score final grâce à un Anthony Lopes, aidé aussi par sa défense centrale, qui a sauvé de nombreuses situations notamment face à Neymar ou Messi. L’OL ne se montra dangereux qu’une seule fois par Dembélé (76ème). La victoire du PSG est donc logique. Quant à Lyon, l’équipe a su contenir le rouleau compresseur parisien piloté par Mbappé mais perd pour la 3ème fois consécutive.

Dans les salons et les loges, cela jouait à guichet fermé.

Attraction numéro 1 de la President Box, bondée comme jamais, John Textor, futur actionnaire majoritaire de l’OL  a assisté à son premier match accompagné de son épouse Debbie. Le couple a été chouchouté par Jean-Michel Aulas et Tony Parker. S’il a pu croiser Jérôme Seydoux, l’actionnaire historique de l’OL qui a mis en vente sa participation, le millionnaire américain n’aura pas eu l’occasion d’échanger beaucoup avec Nasser Al-Khelaïfi (président du PSG) arrivé juste avant le début du match et reparti en trombe avec son aéropage de sécurité dès le coup de sifflet final.

La classe politique – tous bords confondus – était aux premières loges à l’exception de deux personnalités emblématiques du microcosme lyonnais : Laurent Wauquiez et Gérard Collomb auquel de nombreuses personnalités présentes ont apporté leur soutien dans un combat bien plus important que celui de l’arène politique. A noter, enfin, les présences de Vincent Labrune, président de la Ligue de Football Professionnel (photo ci-dessus), du petit prince de l’immobilier lyonnais Frédéric Merlin, qui s’interroge sur son futur « Passage » dans la restauration, de Gaëtan Muller et de Thierry Ascione qui réfléchissent au lieu du futur Open Parc de tennis, ou encore du chef Christophe Marguin… tout juste débarqué d’un avion en provenance de Quito, capitale de l’Equateur. L’amour de l’OL, comme meilleur des remèdes contre le décalage horaire !

Les Tops

  • Thiago Mendes qui a contenu MBappé et fait un match très solide.
  • Maxence Caqueret qui à récupérer un nombre de ballons fous.
  • Johann Lepenant entré à la mi-temps et étincelant.

Les Flops

  • Tetê comme souvent transparent et inutile dans le jeu.
  • Toko-Ekambi dans le même registre que Tetê.

 Dimanche 18 septembre 2022