Les Boulonnais ont connu de sérieuses difficultés pour revenir de Lyon, mercredi 16 décembre 2009, après leur défaite 2-0 à Gerland en match de la 11ème journée de L1.

 

Après un décollage tardif de l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry, l'avion spécialement affrété par le club, n'a pu atterrir au Touquet, sa destination, en raison du givre et des chutes de neige qui se sont abattues sur le Nord de la France dans la nuit. L'appareil a donc été dérouté vers Lille-Lesquin où il a finalement pu se poser. Sauf que, à cette heure, l'aéroport était fermé et joueurs, encadrement et partenaires ont dû encore patienter avant de récupérer leurs bagages. L'USBCO a ensuite dû affréter une quinzaine de taxis pour rallier Boulogne, situé à quelque 120 km… peu avant 6 heures du matin.