equita_1.jpg Photos © Smart Angel Media

 

 

De notre correspondant Julien Smati

 

L’heure du grand rendez-vous équestre va bientôt sonner. Equita’Lyon propose une programmation alléchante avec 105 000 m2 de salon, compétitions sportives mondiales, présentations des sports équins, essais, vente de chevaux, soirée de gala avec le Cadre Noir de Saumur… entre autres !

 

equita_2.jpg Avec Equita’Lyon, le cheval se dévoile sous toutes les coutures ou presque: loisir, passion, nature, sports, aspects scientifiques ou culturels. Du néophyte au passionné, chacun trouve ici un réel intérêt. L’occasion annuelle de décrypter presque tous les aspects de la plus noble conquête de l’homme. Cette année encore, Sylvie Robert, Commissaire Générale du salon et Présidente du concours Hippique de Lyon, a réuni un plateau prestigieux avec les meilleurs cavaliers internationaux et des compétitions au plus haut niveau. Le public, auquel est réservé une large place, pourra se délecter de la Coupe du Monde de jumping Rolex FEI Worldcup, de la coupe du monde de dressage REEM ACRA FEI WORLDCUP. L’équitation western n’est pas en reste avec le Reining International de Lyon ou les NCHA World Series of Cutting Mercuria.

 

L’évènement qui met le cheval à l’honneur va accueillir près de 2000 chevaux, 1000 veaux pour les animations western, 500 exposants. Il nécessite la présence de 400 passionnés pour l’organisation, 8000 tonnes de sable, 82 tonnes de foin. Une réussite reconnue au niveau mondial et dix-sept années d’existence. L’année 2011 est aussi l’année de la médecine vétérinaire crée à Lyon à la Guillotière par Claude Bourgelat, écuyer du Roy. Le salon s’associe à Vet2011 et met en valeur avec l’appui de Merial le musée du métier de vétérinaire au sein du pôle santé (Hall 6). Un espace dédié aux connaissances de base sur la santé du cheval, les cavaliers pourront apprendre à identifier les signes précoces de maladies spécifiques et comprendre certains traitements.

 

Côte spectacle, des cabarets sont organisés dans le salon au cœur de la carrière Nikito. Trois cabarets équestres font revivre l’ambiance folle du music-hall. En soirée spectacle, le Cadre Noir de Saumur en collaboration avec l’Orchestre Symphonique Lyonnais de Philippe Fournier  revisite les grands compositeurs du XIXème siècle. Une vingtaine d’écuyers et trente-cinq chevaux vont présenter dix tableaux de leur registre traditionnel. Les spectateurs pourront savourer les univers de Rossini (ouverture du Barbier de Séville), Tchaïkovski (Casse-Noisette), Berlioz (Marche Hongroise), Prokofiev (Cendrillon), Strauss (Valse de l’empereur) en contemplant l’harmonie crée entre musique et tableaux équestres. Un met de premier choix à ne pas manquer !

 

Salon Equita’Lyon

Du mercredi 26 octobre au dimanche 30 octobre 2011

Eurexpo