Texte : Morgan Couturier. Introduit dans l’univers automobile en 1991, François Guieysse occupe aujourd’hui le rang de directeur de plaque pour Stellantis &You Lyon Saint-Etienne. Un dénouement exquis, pour celui qui dut longtemps voyager.

La question demeure encore ouverte, bien des années après sa première élocution. Alors pour savoir si le hasard fait bien les choses, il y a parfois un intérêt particulier à s’arrêter sur le boulevard Irène Joliot Curie, à Vénissieux, histoire de quémander l’avis de François Guieysse. Non pas que l’intéressé goûte affectueusement au jeu des questions réponses, mais la carrière de celui-ci suffirait à elle seule, à donner du grain à moudre aux partisans du « oui ». À juste titre, tant le hasard sut épouser idéalement les formes d’un parcours réussi. D’un coup de poker gagnant. Encore fallait-il miser sur le bon cheval, et cette filière de l’automobile, sur laquelle François Guieysse trouva judicieux de placer ses billes et toutes ses connaissances.

« J’avais 26 ans, je sortais de mes études et je cherchais du travail. Parmi toutes les possibilités, Citroën m’a donné l’occasion de rentrer dans le monde de l’auto », dévoile ce pur produit de la firme aux chevrons, taillé dans l’acier des carrosseries depuis 1991. Autrefois contrôleur de gestion, puis chef de ventes, le Lyonnais capta alors rapidement de premières responsabilités. Et de premiers voyages. À Evreux, à Bordeaux ou à Rouen en 2001, avant que quelques bornes hors de nos frontières, ne s’ajoutent au compteur. Un road trip grandeur nature, que Citroën, DS et Peugeot se chargèrent d’alimenter tour à tour, en imposant quelques arrêts en Suisse, en Italie, à Prague, en Slovaquie, en Hongrie, en Pologne, en Croatie ou encore en Belgique, terre d’arrivée d’un périple étranger long de huit années.

« En 2016, pour des raisons personnelles, j’ai souhaité revenir dans le Retail, comme directeur de Peugeot Lyon Saint-Etienne, puis de Citroën DS. En juillet 2021, nous avons racheté la concession Opel puis nous avons travaillé avec les équipes de l’ex-groupe FCA (Fiat Chrysler Automobiles) », révèle l’homme d’affaires, aujourd’hui propulsé à la tête de Stellantis&You Lyon Saint-Etienne et des huit entités que pilote « le troisième groupe mondial en termes de volume ». « Nous avons la chance et l’opportunité de disposer d’un portefeuille représentant toutes les marques européennes du Groupe Stellantis hors Maserati, ce qui est unique en Europe. Alors il faut être bien organisé, et composer avec d’excellentes équipes », souligne François Guieysse. Le cœur grand.

Offre électrique
Avec huit marques à son actif, Stellantis & You Lyon Saint-Etienne possède naturellement un large éventail de produits. Une gamme qui s’aventure, de plus en plus vers l’électrique, comme le nécessite l’obligation de transition énergétique. « Stellantis va électrifier l’ensemble de ses marques et déjà nombre de nos véhicules sont en version Hybride ou full électrique », confirme d’ailleurs François Guieysse, ce dernier tablant sur 2027 pour une électrification complète. « Mais on y est déjà », poursuit le directeur lyonnais. Les preuves sont multiples. Pêle-mêle : les Peugeot 208, 308, 3008, les Citroën C4, Citroën C5 Aircross, les DS3, DS4 et DS7 Crossback, les Opel Corsa et Mokka et bientôt nouvelle Astra, la Fiat 500, la gamme Jeep ou encore l’Alfa Romeo Tonale qui arrive prochainement.