Par Morgan Couturier

Après six mois de travaux, l’agence Banque Rhône-Alpes du Bât d’Argent s’affiche désormais dans des dessins plus ouverts, pensés pour favoriser l’expérience client, en témoigne son nouvel espace de travail partagé. Une véritable « révolution culturelle ».

Philippe Delacarte en parle chaque fois avec les yeux d’une personne conquise. « Un outil de rêve », telle est sa réplique fétiche, à chaque interrogation de visiteurs stupéfaits, qui devant un tel chambardement, ont du mal à reconnaître l’ancienne agence du Bât d’Argent. « On ne pouvait plus rester dans des agences comme avant. Il fallait ouvrir », conforte Françoise Mercadal-Delasalles, la directrice générale du Crédit du Nord.

Comme Lille avant elle, la succursale lyonnaise fait donc honneur aux grands espaces, et à la végétalisation, si bien que la banque prend aujourd’hui des airs de hall d’hôtel. Une impression assumée par les protagonistes, qui invitent à partager leurs espaces de travail, là, au milieu de conseillers nomades. « C’est un lieu dédié à l’expérience client », conforte le président du directoire de la Banque Rhône-Alpes, décidément « sous le charme de ce magnifique écrin ».

Une belle réussite donc, pour « ce chantier exemplaire » de six mois, confié aux ateliers Philippe Jammet Architectes. Fort de ce nouvel outil, la Banque Rhône-Alpes peut voir… plus loin, avec vous.

Jeudi 6 février 2020