Par Tangi Quemener

  

Des centaines de maisons, dont celles de célébrités de premier plan, ont été évacuées à Malibu (Californie, ouest) en raison d'un violent incendie de broussailles qui faisait rage dimanche dans cette ville prisée des stars et des millionnaires au bord du Pacifique.

 

Les maisons du cinéaste de "Titanic" James Cameron et de l'actrice de "Grease" Olivia Newton-John figurent parmi celles qui ont dû être évacuées sous la menace des flammes, a rapporté le site internet spécialisé dans les célébrités TMZ.com. Ces informations n'ont pu être confirmées dans l'immédiat de source officielle. Sept bâtiments, dont un manoir estimé à 17 millions de dollars et une église, sont partis en fumée dans ce spectaculaire sinistre, qui n'a pas fait de victime selon de premières informations. Il s'est déclenché vers 5h00 du matin (12h00 GMT) sur les hauteurs du canyon de Malibu, lorsque le vent soufflant en tempête a fait tomber une ligne à haute tension. Les flammes, attisées par des rafales de plus de 110 km/h, ont parcouru 400 hectares et six kilomètres en aval, descendant au niveau de la route côtière. Outre l'église, trois maisons et trois commerces ont été réduits en cendres, selon les pompiers, qui ont déployé un demi-millier d'hommes sur place. Neuf autres maisons ont été endommagées, selon le chef des pompiers du comté de Los Angeles, Michael Freeman. Lors d'une conférence de presse à midi (19H00 GMT), il a affirmé que le feu était "maîtrisé à 0%. C'est un feu qui va nous poser de gros problèmes jusqu'à la fin des conditions actuelles" de vent, qui devraient durer jusqu'à mercredi, a-t-il dit, s'avouant "très inquiet".

 

Parmi les habitations détruites figure le "château de Malibu", une propriété érigée dans les années 1970 et évaluée à 17 millions de dollars, selon la radio locale KNX 1070. Des quartiers entiers, plus de 200 maisons au total, ont été évacués et une zone de refuge établie sur la plage de Zuma, à l'ouest de cette agglomération construite au bord du Pacifique et à flanc de collines. Une école a également été ouverte pour servir de centre d'hébergement d'urgence. Selon TMZ.com, la région menacée par les flammes est habitée par de très grands noms du monde du spectacle, comme les acteurs Jennifer Aniston, Bill Murray, Tom Hanks et Nick Nolte, ainsi que les milliardaires David Geffen et Jeffrey Katzenberg, fondateurs avec Steven Spielberg du studio DreamWorks. "Je me suis réveillé ce matin vers 5h30 à cause de l'odeur de fumée, et j'ai vu des lueurs sur la route du canyon de Malibu", a raconté David Masi, habitant de la localité, à la chaîne de télévision NBC4. "Puis l'odeur de fumée est devenue de plus en plus forte", a-t-il dit. Le feu a également atteint la lisière du campus de l'université de Pepperdine, où un millier d'étudiants ont été rassemblés dans une cafétéria et ont reçu des masques. Cet incendie intervient alors que toute la Californie du sud était en état d'"alerte rouge" ce week-end, en raison de vents violents, de températures de près de 30°C et de la sécheresse qui persiste dans la région depuis mars. Malibu, ville synonyme de palmiers et de plages immenses en bord de mer à une trentaine de kilomètres à l'ouest de Los Angeles, est l'une des villes les plus chères des Etats-Unis. Le moindre "mobil-home" s'y vend à plus d'un million de dollars. En 1993, Malibu avait été dévastée par un incendie qui avait détruit 400 maisons. Trois personnes avaient été tuées. A l'époque, les dégâts avaient été évalués à 375 millions de dollars.