Par Marjorie Auer

 

Mercredi 28 janvier se déroule la première conférence géostratégique de la Maison de la Francophonie, à l'invitation de son président Erick Roux de Bézieux, et de Jacques Gérault, préfet de la région Rhône-Alpes. Objectif : définir ce que peut apporter un espace francophone aux pays Balkans en pleine mutation.

 

Géographiquement, les Balkans regroupent 11 pays, tels que l'Albanie, la Croatie, la Grèce, ou encore la Roumanie. De part leur position, ces pays sont un pont entre Europe et Asie. La plupart d'entre eux ont rejoint l'Organisation Internationale de la Francophonie. En effet, la France a laissé des traces dans la tradition des peuples balkaniques, avec sa langue et sa culture, mais aussi avec des tragédies communes telles que la première guerre mondiale. Différents peuples et groupes ethniques cohabitent dans les Balkans, avec parfois des intérêts divergents, à l'image de la Yougoslavie dissoute dans une guerre fratricide. Cette conférence, en présence de Blagoj Zasov, représentant personnel du Président de la République de Macédoine, doit permettre de répondre aux attentes de ces pays fragiles, qui voient en la francophonie un moyen de se rapprocher et de trouver un ciment commun. Un sujet d'autant plus d'actualité que le conflit pour le gaz russe touche de plein fouet les Balkans, depuis toujours tiraillés entre Est et Ouest.  

 

‘‘La francophonie, une chance pour les Balkans''

Mercredi 28 janvier à 18h30

Salons de la Préfecture, Lyon 3ème

Inscriptions sur maisonfrancophonielyon@orange.fr