Par Emeline Schmitt

Depuis 2017, l’association « On bûche pour eux », parrainée par Carine Teyssandier, récolte des fonds pour les enfants de l’IHOPe. Son instigateur, le chef Fabrice Bonnot, épaulé par les jeunes du centre scolaire Sainte Marie, a pu largement profiter de l’engouement suscité par cette 3e édition.

L’ambiance ne pouvait être plus conviviale et chaleureuse que ce 18 décembre 2019, jour choisi par l’association « On bûche pour eux » pour écouler ses fameuses bûches pâtissières. « Nous avons volontairement organisé l’évènement un mercredi de décembre, qui est la journée et le mois symbolique de l’enfant », déclarait d’ailleurs le créateur de l’événement, le chef Fabrice Bonnot.

Ce dernier ne s’en cachait pas : « On est en nette progression en termes de ventes de bûches et de fréquentation. C’est un rendez-vous qui s’installe. Je ressens le même démarrage que pour Soupe en Scène ». De bon augure pour la suite, alors qu’avec l’argent récolté lors de ce 3ème opus, l’association va pouvoir embellir le quotidien des enfants malades de l’IHOPe et investir « dans des tablettes, ou encore des jeux, pour que les enfants puissent communiquer avec leur entourage, tout en restant dans leurs chambres stérilisées ».

« Tout le monde est sensible à la cause »

« On aurait pu contribuer au financement de la recherche contre le cancer par exemple, mais toutes ces petites attentions, toutes ces choses qu’on oublie bien souvent, permettent aux enfants de pouvoir sortir, en quelque sorte, de leur bulle », poursuit le gastronome. Les festivités et la vente des bûches débutées à 13 heures, avec la présence notable du Père Noël et de ses lutins, l’évènement est resté fidèle aux manifestations organisées par Fabrice Bonnot et ses équipes.

A savoir beaucoup de spectacle et de musique, avec la présence de jeunes artistes en vogue, comme Eva, Marilou ou Jovan, de même que la chorale de Viva la Vida. Dans le même temps, accompagné par des jeunes volontaires du centre scolaire Sainte Marie, Fabrice Bonnot a lui, pu préparer « des bûches pâtissières traditionnelles vendues 3 euros la part ». Chocolat ou fruits rouges, ces dernières ont ravi petits et grands !

Plus d’informations sur www.envie-dun-sourire.com !