Mariage pour tous. Lyon entre rires et larmes

24 avril, 2013 | DERNIERE MINUTE | 0 commentaires

Photo © DR – Facebook

Par Benjamin Solly

La loi Taubira a été définitivement adoptée en deuxième lecture à l’Assemblée nationale mardi 23 avril 2013. Dans la foulée du vote des parlementaires, les « pro » en « anti » mariage pour tous ont pris la rue à Lyon.

Il était un peu plus de 17h mardi quand les députés ont définitivement voté le projet de loi dit de mariage pour tous, ouvrant légalement le mariage et l’adoption aux couples de même sexe. Dans la foulée, l’UMP, l’UDI et le Nouveau Centre ont déposé un recours devant le Conseil constitutionnel, qui doit statuer sous un mois. Une réforme vue comme un coup de canif au code civil et à la filiation par les anti. De leur côté, les pro se réjouissent que le marbre de la loi donnent désormais les mêmes droits à tous, nonobstant l’orientation sexuelle de chacun.

Manif pro

A partir de 19h, les pro se sont retrouvés place Bellecour, ceinte par les camions de CRS, pour sabler le champagne. Ils étaient près de 1500 au plus fort du rassemblement. Anonymes mais également élus, dont l’adjoint du 7e arrondissement Romain Blachier, qui assure via les réseaux sociaux avoir déjà reçu une demande en mariage « d’un couple de copines » pour novembre prochain. L’auteur du blog Lyonnitude(s) assure d’ailleurs avoir essuyé « des larmes d’émotions » à l’instant de l’annonce du résultat du vote des parlementaires par le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone.

Au nombre de 150, les opposants les plus virulents (GUD Lyon, Identitaires et Jeunesses nationalistes) au mariage gay rejoignaient dans le même temps le quartier de Perrache. Certains manifestants ont alors pris le chemin de l’échangeur de la gare, au niveau de la brasserie Georges, pour tenter de bloquer la circulation sur l’A7 à l’aide de blocs de béton et de barrières descellées sur place.

rebeyne

Après l’intervention des forces de l’ordre, les manifestants se sont dispersés. Certains ont été immobilisés près des universités quai Claude Bernard. Une quinzaine d’entre eux a été interpellée – dans un communiqué, le ministère de l’Intérieur évoque 44 interpellations à Lyon – une soixantaine conduite à l’Hôtel de Police de la rue Marius Berliet. Conséquence, une portion du quai Claude Bernard a été fermée à la circulation et le tramway a été interrompu sur l’axe Perrache-Guillotière. Le trafic a pu reprendre à 21h30.

Philippe Barbarin auprès des Veilleurs

Plus calmes, privilégiant les chants et les bougies aux blocs de béton et aux barrières, les Veilleurs se sont retrouvés dès 21h place Louis Pradel. Ils étaient 500 à continuer l’action débutée dimanche, dans un sit-in pacifique. Parmi les Veilleurs du soir, le Cardinal Barbarin, descendu de la colline qui prie pour apporter par sa présence son soutien au mouvement.

Veilleurs inside

Une grande manifestation régionale des opposants au mariage pour tous est prévue le 5 mai à Lyon. Un préambule à la grande manifestation nationale du 26 mai à Paris.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

mercredi 29 mai

Saint Aymard


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…