Lyon Capitale. Le chantage

26 avril, 2013 | DERNIERE MINUTE | 3 commentaires

Lyon Capitale, un bateau à la dérive procédurière. Comme feu Lyon Mag – Photo DR

Intimidation. Pour avoir osé relater la récente condamnation du mensuel Lyon Capitale, notre site a reçu une lettre de menaces de son directeur exécutif Philippe Vives. Que vous pouvez découvrir in extenso ci-dessous.

 

De : Philippe Vives [mailto:philippe.vives@lyoncapitale.fr]
Envoyé : vendredi 26 avril 2013 17:09
À : nicolas@lyonpeople.com; marco@lyonpeople.com
Objet : Message à l’attention de Monsieur le Directeur de Publication

Monsieur,

Vous avez publié sur votre site internet une information concernant la S.A. Lyon Capitale et son président en exercice, accessible à l’adresse suivante :

https://www.lyonpeople.com/les-gens/lyon-capitale-didier-maisto-condamne.html

Si notre société a effectivement été condamnée en première instance, jugements sur lesquels nous avons interjeté appel, Monsieur Didier Maïsto n’a fait l’objet d’aucune condamnation contrairement à l’affirmation de votre titre.

Je vous indique également que les précisions que vous apportez sur les requalifications des contrats sont très éloignées de la réalité des jugements.

Dans les deux cas, nous considérons ces informations, en l’état, comme diffamatoires.

A titre confraternel et afin d’éviter une action par voie de justice, que nous engagerons dès le lundi 29 avril 2013, nous vous invitons à suspendre sans délai la publication de cet article sur votre site ou à y apporter les modifications nécessaires.

Restant à votre disposition et vous remerciant par avance pour votre compréhension, je vous prie de croire, Monsieur, à l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Philippe Vives
Directeur Exécutif

Lyon Capitale

113 avenue Sidoine Apollinaire

69256 Lyon Cedex 09

Tél. : +33.(0)4.72.98.26.47 / +33.(0)6.24.75.74.95

 

Notre réponse livrée à Lyon Capitale (par la porte de derrière)

Monsieur ,

Par souci d’apaisement envers votre « président » qui vous charge en tant que « directeur exécutif » (ça ronfle chez Lyon Cap !!!) des basses besognes, nous avons modifié le titre de l’article, comme demandé si élégamment avec chantage à l’appui, procédé dont nous ne manquerons pas d’informer nos lecteurs.

Quant au contenu de l’article, ne vous en déplaise, il émane d’une dépêche AFP reprise par l’ensemble de la presse nationale, le quart d’heure de gloire de Lyon Capitale en quelque sorte, qui rêve depuis des années de franchir le péage de Villefranche  pour devenir un média national  (depuis que vous vous êtes vautrés sur l’Expansion, on attend toujours…).

Nous allons donc être nombreux à nous retrouver – à titre confraternel, bien sûr – sur les bancs du tribunal. Plus on est de fous, plus on rit…

Très cordialement,

Marco

 

Pour info, la dépêche publiée sur le site du SNJ relatant la condamnation de Lyon Capitale :

Lyon Capitale condamné pour discrimination syndicale

Le Syndicat national des journalistes, première organisation de la profession, se félicite de la décision rendue en départition par le conseil de prud’hommes de Lyon à l’encontre du mensuel Lyon Capitale.

Dans des jugements très argumentés, il condamne Lyon Capitale pour discrimination syndicale à l’encontre de trois anciens salariés licenciés qui avait eu le tort de souhaiter l’organisation d’élections de représentants du personnel dans l’entreprise en janvier 2011.

« La présente juridiction doit donner à ce licenciement sa véritable cause qui relève de la discrimination syndicale et doit en conséquence le déclarer nul », écrivent on ne peut plus clairement les juges.

Le SNJ, au côté des salariés dès la demande d’organisation du scrutin, est également pleinement reconnu dans son droit à agir avec eux en justice, ce que lui contestait l’employeur. Le mensuel, qui a laissé entendre qu’il allait former appel de cette décision, devra quoi qu’il arrive publier les trois jugements dans son prochain numéro. Ainsi, ses lecteurs ne pourront rien ignorer des pratiques illégales de Lyon Capitale.

Paris,

vendredi 12 avril 2013

3 Commentaires

  1. Steve Austin

    Vous êtes mauvaise langue. Lyon Capitale a réussi à sortir des frontières du département en devenant le journal interne de salariés de Fiducial. Et des agences Fiducial, il y en a PARTOUT en France. Il fallait bien ça pour doper les tirages…

    Réponse
  2. Blej

    C’est vrai que c’est un peu une armée mexicaine Lyon Cap maintenant. Ils ont un organigramme de malade. En même temps, avec un directeur de la rédaction qui est en fait vaguement graphiste de formation (je dis vaguement depuis que j’ai vu ses détourages dans le dernier numéro de LC) et un rédacteur en chef qui, il n’y a pas si longtemps, était encore stagiaire sous le règne d’Arfeullière, on doit avoir besoin de professionnels pour encadrer…

    Réponse
  3. Lulu

    Courage Lyonpeople ! On vous soutient ! Si il faut organiser une manif ou une pétition, j’en suis !
    Nan, mais…

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

lundi 24 juin

Saint Jean-Baptiste


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…