Par Morgan Couturier

La magie de Noël, la ville de Lyon y goûte avec parcimonie si l’on en croit le classement des dépenses consacrées aux illuminations du 24 décembre. Sans surprise, Paris trône au sommet de la hiérarchie, légèrement devant Nice. La capitale des Gaules n’est elle, que 9e.

Chaque année, une fois venu le mois de décembre, les villes se parent d’illuminations, afin de confier à leurs rues, ce si appréciable esprit de Noël. Selon les budgets consacrés, les municipalités rivalisent d’inspirations. En la matière, Paris s’affirme, sans surprise comme la référence, avec plus d’1,8M€ consacrés à l’éclairage des avenues de la capitale. Un montant à tempérer, puisque selon le journal du net, la mairie ne participe qu’à hauteur de 684.000 euros, le reste étant financé par les associations de commerçants.

Derrière Paris, la ville de Nice se montre beaucoup plus généreuse avec une enveloppe bien fournie d’1,5M€, sans qu’il ne soit demandé une participation des commerçants. Face à de tels montant, Lyon semble bien loin, avec « seulement » 360 000 € dédiés à ces illuminations. Là aussi, ces chiffres restent à mesurer, la ville devant s’occuper, sur la même période, de la Fête des Lumières. Selon le comparateur d’hôtel sur internet, Trivago, Lyon apparait néanmoins dans le classement des destinations favorites des Français pour Noël. Lyon se classe au 15e rang, loin derrière… Paris, en tête une fois encore.