veolia Francis Cazau (UGC Ciné Cité), Patrice Auguy (Veolia Eau centre-est), Véronique Kalfon (UGC Ciné Cité) et Yves Rioton (Séminaires Business) – Photo © Fabrice Schiff

 

Par Nadine Fageol

 

Une salle de projection est par la force des choses un auditorium en puissance pour faire salle à part. En ricochet, la première édition du Festival Lumière devrait faire salle comble avec des acteurs du milieu cinématographique aux commentaires. Annonce flash. 

 

À écouter les invités de cette rencontre, un complexe cinématographique est une piste logistique plutôt attrayante à exploiter. Fervent adepte de la formule « location sèche », le responsable Événements de Veolia (services à l'environnement), Patrice Auguy en précise les contours. « La direction de Véolia se situe à 200 mètres de l'UGC Ciné Cité dont des salles de différents formats sont autant de solutions d'auditorium pour nos réunions d'information ou de formation. Avantage, la stabilité du rapport qualité-prix car nous sommes certains de ne pas avoir le désagrément des suppléments comme la location de plantes vertes, de pupitre ou de micro ». En ces temps agités, ou toute entreprise cherche à minimiser ses frais, la remarque ne manque pas de pertinence. Véronique Kalfon, directrice commerciale de l'UGC Ciné Cité acquiesce dans le sens de la performance des équipements sonores toujours à la pointe et d'agencement de salles à la carte. Le Directeur de l'UGC Ciné Cité, Francis Cazau insiste pour sa part sur l'aspect convivial du lieu « qui donne un caractère moins solennel à une manifestation et instaure d'emblée une certaine décontraction dans le groupe ». L'atmosphère conviviale inhérente aux salles de cinéma en fait un endroit privilégié pour l'organisation de cérémonies de fin d'année. Arbres de Noël, cérémonies de vœux étant confortés de cocktails dînatoires en mezzanine, traiteur à l'appui. On apprend qu'il est possible de privatiser une salle pour la projection d'un film en particulier, « dans ce cas, nous prenons contact avec les ayants droits du film, mais la plupart du temps les entreprises se greffent sur l'organisation d'une avant-première » explique Francis Cazau. Avec la réduction drastique des budgets, la tendance est encore à la réservation d'un contingent précis de places dans le cadre de projections publiques. Yves Rioton rebondit sur le marché constant représenté par les comités d'entreprises, « l'offre de cartes cinéma avec la place à 5 € au lieu de 9,80 € rencontre un énorme succès » confirme Véronique Kalfon. Enfin, le monde du cinéma sera particulièrement à la fête en ce mois d'octobre avec l'organisation du 13 au 18, de la première édition du festival Lumière 2009. La ville qui a vu éclore le talent inventif des frères Lumière méritait bien un festival dédié au cinquième art. C'est fait ! L'UGC Ciné Cité apporte sa contribution avec un cycle Clint Eastwood & Sergio Leone. Le mythique Clint recevra le prix Lumière pour l'ensemble de son œuvre (acteur et réalisateur) le 17 octobre dans la salle 3000 de la Cité internationale. Enfin, une précision de taille, chaque projection en liaison avec le Festival Lumière sera présentée par un acteur, réalisateur ou metteur en scène. Flash back.