Human-Sourcing.jpg Par Stina Masson

La société lyonnaise Human Sourcing propose un outil permettant aux RH de trouver leur candidat idéal. Son fondateur Nicolas Barbereau dévoile le fonctionnement de son « bébé ».

L’aventure débute en 2003, au moment de la montée en puissance des candidatures électroniques par rapport aux candidatures « papier ». Nicolas Barbereau, fin connaisseur du monde des ressources humaines, développe alors un logiciel de recrutement visant à trier les CV de manière intelligente en fonction des besoins. Intuitif et pragmatique, le logiciel s’impose très rapidement comme leader sur le marché des logiciels de recrutement, notamment grâce à Boiron , «  le 1er gros client qui nous a fait confiance  ». Human Sourcing aujourd’hui c’est 450 clients, plus de 2500 utilisateurs, et des grands groupes tels Adecco, Optic 2000, TNT, Bayer ou encore Cegelec , conquis par la facilité d’utilisation, le gain de temps et l’efficacité de l’outil. «  On est aujourd’hui face à un paradoxe, le nombre de demandeurs d’emplois ne cesse d’augmenter, mais parallèlement les entreprises peinent de plus en plus à trouver des profils adéquats à leurs besoins  » explique Nicolas. Sa petite entreprise à lui ne semble pas connaître la crise, avec son logiciel actuellement traduit en 7 langues (langue chinoise en cours), et une nouvelle version finalisée en 2011 qui permettra notamment de charter l’outil aux couleurs de l’entreprise. Et puisque rien n’est jamais trop innovant quand il s’agit de « se vendre » pour un candidat, Nicolas développe actuellement avec de nouveaux associés une interface interactive ou les candidats (en recherche d’emploi ou en poste) pourront créer leurs pages personnalisées et accéder directement par chat et visioconférence à des recruteurs, sorte de croisement entre viadeo et facebook.