Lyon. 15 jours après la fermeture, les commerçants de la rue Grenette sont exaspérés

3 juin, 2024 | A LA UNE, Actualités Politiques | 25 commentaires

Texte : Morgan Couturier – Depuis le 13 mai 2024, la fermeture de la rue Grenette est source de tensions pour les automobilistes comme pour les commerçants. Si la mairie écologiste s’appuie sur une pseudo concertation, les professionnels avouent n’avoir vu personne. Pire, ils pointent déjà une baisse de fréquentation…

Les élus et les agents de la Ville de Lyon ont beau s’efforcer d’effacer les inscriptions, le mot « non » revient inlassablement sur ces panneaux, officialisant depuis le 13 mai dernier, la fermeture de la rue Grenette. Une artère appréciée des automobilistes, que près de 10 000 d’entre eux, empruntaient jusqu’à alors, pour entrer dans la Presqu’île. Dès lors, si certains ont décidé de se rabattre sur des trajets de substitution, d’autres commencent déjà à fuir la capitale des Gaules, au grand dam des commerçants.

Contrairement à ce que peuvent évoquer les écologistes, relayés par leurs soutiens médiatiques, ces derniers sont nombreux, sur la rue Grenette, à s’inquiéter de ce nouvel artifice. Et pour cause, si la rue est régulièrement déserte depuis l’instauration des travaux, même les journées les plus animées ne suffisent à leur bonheur. En se baladant sur la rue, il est facile de remarquer les profils des passants. Quelques habitués des rues voisines, une poignée de touristes, mais aussi et surtout de jeunes consommateurs, tournés vers les grandes chaînes, telles que Zara.

« Je n’ai jamais vu un élu de la Mairie »

Et si ces derniers ressortent souvent les mains vides, ils représentent encore moins une manne financière pour les petits commerçants. « On a déjà des clients qui nous disent que c’est un enfer pour venir. Alors ils préfèrent se rendre dans notre boutique du 6e. Ça fait peur, on a que des retours négatifs. Ça va forcément se répercuter sur nos chiffres. On a une clientèle qui vient en ville pour notre boutique et ils ne viendront plus. On va perdre énormément », nous confie-t-on, du côté de la boutique Éric Bompart.

« On va subir », regrette de son côté, Claude Gabet, propriétaire du Cigarestore, situé à l’angle de la rue Mercière. Pour cette personnalité du quartier, dont la  sympathie et la gamme de cigares lui permettent de se démarquer de ses confrères, les innombrables travaux orchestrés par la mairie, lui ponctionnent déjà de nombreux clients.

Grosse galère à l’angle du pont Alphonse Juin, de la rue Grenette et du quai Saint Antoine transformé en entonnoir

« Les gens ne viennent plus, ce n’est plus possible de rouler. La fermeture de la rue commence déjà à décourager les Lyonnais de venir en centre-ville. Et de manière générale, il n’y a plus un seul arrondissement sans travaux. J’ai des clients qui viennent de Clermont, Saint-Etienne ou Montélimar, mais ils ne viendront plus. Les gens n’osent plus venir. On veut moins de pollution, mais il y a de plus en plus d’embouteillages », exprime-t-il, suggérant au passage, un certain compromis.

« On pourrait faire comme à Cannes, où le maire a décidé d’accorder 2 heures gratuites dans les parkings. Ça fait bouger et ça libère des places », poursuit-il, un laps de temps identique sur le parking Grolée équivalant à 6€.

« J’ai une clientèle handicapée et son seul plaisir, ce sont les sacs. Mais elle ne pourra plus venir »

Encore faut-il que ces parcs soient libres. En effet, la suppression massive de places de stationnement pousse les automobilistes à prendre en otage ces parkings et à patienter régulièrement devant les barrières, dans l’espoir de bénéficier sur l’une des places. Plus encore, pour certains Lyonnais, dont Alexandra Le Creff, directrice de la maroquinerie Barret, c’est même sortir de ces parkings qui posent problème.

Le quai Saint Antoine est congestionné à toute heure de la journée jusqu’à Bellecour.

« Aux heures de pointe, c’est un enfer pour sortir du parking Saint-Antoine. On n’est pas contre les mobilités douces, mais la vie ne se fait pas qu’à vélo. Ce n’est pas LE moyen de locomotion unique », se plaint la commerçante, tracassée à l’idée de voir ses clients commander leurs sacs à main ou leurs bagages sur internet. Voire en périphérie.

Un livreur verbalisé et amputé de 4 points sur son permis

D’autant qu’à cela, s’ajoutent des problèmes de livraison. En dépit d’une signalétique ouvrant ouvertement la voie aux livreurs, les agents d’ASVP ne semblent pas se montrer coopératifs. Preuve en est, avec la charcuterie Bonnard, où un employé a été verbalisé de 135€ d’amende et d’un retrait de 4 points sur son permis, pour avoir emprunté la rue Grenette avec son camion réfrigéré.

« Je vais vite envoyer la prune à M. Bagnon. Ce genre de chose, c’est inadmissible. On est remonté ! », s’emporte Françoise Barbier, dont les premières baisses de chiffre d’affaires l’ont contrainte à fermer le mercredi après-midi, faute de client. « Si je n’ai pas de cam, je n’ai pas de chiffre et je ferme », complète Alexandra Le Creff, alors que les associations de commerçants sont encore en procès contre la piétonnisation de la Presqu’île.

Grosse animation…en plein après-midi, jeudi 30 mai 2024

Face à cette montée des inquiétudes, la mairie écologiste a bien tenté de créer un groupe Whatsapp, censé faciliter le suivi des travaux, dont la lenteur fait craindre de nombreux retards. Hélas, cette « bonne intention » n’est guère suivie d’effets, les élus n’apportant que peu de contenus.

Dès lors et en dépit de certains contrôles menés par la police… à vélo, bon nombre d’automobilistes décident de forcer le passage et d’emprunter l’artère, quitte à s’exposer à une contravention de 4e classe. Comble de l’ironie, lors de notre visite sur la rue Grenette, une voiture LAPI, vouée à contrôler des stationnements payants qui n’existent plus, a été pris en flagrant délit de roulage sur cette même artère…

Les commerces haut de gamme vont-ils supporter le choc de la désertification de la clientèle aisée ?

« J’essaye d’être positive, c’est fait, c’est fait. Il faut serrer les dents. Il ne faut pas se lamenter et avoir une gamme de produits un peu sympa. Mes petits clients, je les coucoune », préfère se rassurer Caroline Gravier, gérante de la boutique de chaussures TMP.c ?, en dépit d’une fréquentation en baisse, illustrée par le départ d’une forte clientèle de l’Ouest Lyonnais.

Alors face à ce marasme, d’autres préfèrent également prendre la situation avec pragmatisme. Et une pointe d’humour, malgré tout. « L’atmosphère sera plus calme. Ce sera l’autoroute du kiff ! Au pire, on vendra des glaces (rires) », dixit Steven, de la charcuterie Le Domaine de Limagne, sis au 3 rue Grenette.

À chacun ses espoirs donc, bien que certains voient dans ce désert, un terrain de jeu idéal pour l’instauration de trafics et une montée de l’insécurité. Un sujet qui n’a pas vraiment les faveurs des écologistes, visiblement concentrés sur leur guerre contre les voitures. Et les commerçants…

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/morgan" target="_self">Morgan Couturier</a>

Morgan Couturier

Le journaliste de Lyon People, c’est bien lui ! En quête de scoops, toute info est la bienvenue !

25 Commentaires

  1. Briois

    on ne voit pratiquement jamais un vélo avec des paquets sur le porte bagage de peur de se les faire voler,ou bien les cyclistes n’ont jamais leurs cartes bleues en roulant, ils préfèrent acheter sur Amazon et se faire livrer par des camionnettes qui polluent.

    Réponse
    • Stephan

      Exact: je ne vais plus en centre ville/ j acheté sur Rakuten C Discount ou Amazon… contraint et forcé. C est la Mairie de Lyon la plus stupide de mémoire de lyonnais

      Réponse
  2. BENEDITE

    Une aberration. LYON capitale des travaux. Les ECOLOS ont tué le centre ville. Les boutiques vont fermer les unes après les autres. C’est un scandale de grande ampleur !!!

    Réponse
  3. Eric Butin

    Personnellement ça ne me vient pas à l’idée de venir en presqu’île en voiture!!J’habite dans les Mont d’or,donc pour moi c’est parc relais de Vaise et métro!
    Donc ça ne changera rien pour moi!…si!j’évitais la rue Grenette tant cette circulation était désagréable,je pense que je vais y retourner.

    Réponse
    • Pas content

      Pensez aux autres, j’habite st cyr et j’aime bien venir manger au resto et pourquoi pas boire un verre après. Vous pensez que les gens des m’ont d’Or vont prendre le metro à Vaise, regarder leur montre pour ne pas rater le dernier métro ?
      Les restos vont souffrir, votre commentaire égoïste ne passe pas. Bonne continuation.

      Réponse
      • Butin

        J’habite Saint Cyr également,et évidemment pour aller dîner le soir en ville ,je prends ma voiture!mais le sujet concerne les commerçants de la rue Grenette,fermés à 19h.J’entendais donc la visite en presqu’île en journée.Et je ne vois pas ce que ça a d’égoïste de conseiller de prendre le métro!
        Et je le répète ,la rue Grenette était un repoussoir à la déambulation et donc aux commerces s’y trouvant!trottoirs étroits,bruit,odeurs de gaz d’échappement !une horreur!

        Réponse
    • A.S

      je ne vais plus en ville. J’achète tout dans les centres commerciaux. les écolos font mourir le commerce et le pays!!!!!!!!!!!

      Réponse
  4. Nicole Mordo

    i habitate pl de la république je suis furieuse de tous ces travaux. Je ne fais pas de vélo j’ ai du mal a me déplacer
    je fais quoi ????mon état de santé ne me permet pas de vivre sereinement
    C’EST UN SCANDALE

    Réponse
  5. Sarcasm69

    n’oubliez pas d’aller voter cette fois ci

    Réponse
    • Myrtille

      Dommage je crois que le mal est fait ! Quel gâchis

      Réponse
  6. Henriette BEAUJEUX

    C EST INADMISSIBLE ET TRES MAL ORGANISE A LA BASE
    ON N EST PAS NOMBREUX A VOULOIR ALLER DS LES GDS CENTRES COMMERCIAUX ET PUIS QUI DIT SHOPPING
    DIT AUSSI UN REPAS EN TERRASSE OU A L ‘INTERIEUR, PRENDRE EXEMPLE SUR LES VILLES QUI VEULENT
    VOIR LEURS ADMINITRES VIVRE AGREABLEMENT
    TOUTES LES DECISIONS ECOLOS SONT NÉGATIVES
    ON ATTEND AVEC IMPATIENCE QUE LYON REDEVIENNE COMME AVANT

    Réponse
  7. Nicolas

    Je travaille au 10 quai pêcherie, je vois une queue devant mon magasin depuis la fermeture de la rue Grenette. Ça sent le pot d’échappement toute l’après midi. On voit des automobilistes prendre la voie des bus excédés par la circulation sans parler des klaxonnes.
    Mes clients de l’ouest lyonnais m’ont dit qu’ils ne viendraient plus en presqu’île.

    J’habite en dehors de Lyon, je mets 1h au lieu de 20 mn pour rentrer chez moi.
    Automobilistes, clients qui n’habitent pas Lyon, commerçants, nous sommes tous pénalisés… pour quel raison ? Pour faire plaisir à quelques vélos ?
    Des commerces indépendants vont fermés pour laisser place à des enseignes bon marché. Bravo les écolos vous irez faire vos courses et manger dans des enseignes deguelasses, les commerçants indépendants on tiendra pas.

    Réponse
  8. Vroom tuut

    Une très bonne chose. Enfin de l’apaisement dont tout le monde bénéficie. Les commerçants ont l’habitude de râler, c’est récurent.

    Réponse
    • Hergé

      De l’apaisement ? Pire que cela, de la tristesse. Aujourd’hui les rues sont quasiment désertes, les magasins vidés de leurs clients. Les habitués de l’agglomération élargie à la région Rhône-Alpes ne viennent plus. La Presqu’île est à l’agonie. Si vous voulez une vie apaisée allez vous installer dans les Monts du Lyonnais. Il y a des villages charmants, parfaitement apaisés.

      Réponse
    • Jeje

      commentaire affligeant…. les petits commerçants sont des entrepreneurs qui n ont droit a aucune aide, de personne. leur seul revenu, c est ce que rapporte leur commerce. sans clients, pas de revenus … sort ta tete de ta vie d assisté et va bosser, crée un commerce et tu vas vite comprendre leur désarroi.

      Réponse
  9. Tete

    doucet la honte de notre ville
    honte à sa famille

    Réponse
    • Anonyme

      ce maire est une vraie catastrophe !

      Réponse
  10. Mechet

    les gens ont voté pour les écologistes décroissants. Bravo,la prochaine fois ils réfléchiront peut être avant.!Et à vélo tout le monde, même les handicapés et les. vieux de 8 ans…!

    Réponse
    • Eric Butin

      Si il n’y avait que les handicapés et les seniors(c’est plus joli cet adjectif) de 80 ans qui prenaient leur voiture en presqu’île,il n’ y aurait aucun embouteillage,aucune pollution,aucune gêne,bref aucun problème!

      Réponse
  11. Loulou

    Ils sont trop drôle les commerçants.
    moi je viens a pied ou en vélo.
    c’est ingarable rue Grenette….ils vont aux parking les quelques clients râleurs et font 100 mètres a pieds

    Réponse
  12. Hergé

    il est grand temps que Doucet et ses pastèques soient renvoyés au placard d’où ils n’auraient jamais dû sortir. Ils sont en train de tuer la Presqu’île lentement mais sûrement. La prochaine municipalité devra en priorité gommer toutes les aberrations, fruit de l’obstination sectaire de cette extrême gauche soit disant écologiste.

    Réponse
  13. Jeje

    vous les avez voulu, vous les avez elus, et vous avez le résultat.
    perso, j habite a 70 km de lyon. chez moi, pas de transport en commun, la gare la plus proche est a 25 km. sans voiture, c est simple, je ne peux pas me deplacer. dans le passé, je venais a Lyon pour me promener, pour faire des achats dans des magasins que je ne trouve pas près de chez moi. vu que Lyon ne veut plus de mon véhicule, il y a deja longtemps que je n y mets plus les pieds… tant pis pour les commerces. c est dommage??? oui. mais c est comme cela.

    Réponse
  14. Astrboy

    les agents d’ASVP ne semblent pas se montrer coopératifs. Preuve en est, avec la charcuterie Bonnard, où un employé a été verbalisé de 135€ d’amende et d’un retrait de 4 points sur son permis, pour avoir emprunté la rue Grenette avec son camion réfrigéré.

    impossible les asvp ne peuvent pas retirer des points c’est obligatoirement un policier national ou policier municipal.

    Ensuite le lapi a une dérogation pour circuler.

    quand on se prétend journaliste on essaie d’avoir des sources fiables

    Réponse
  15. FUNKY CAR

    La configuration de l’hyper centre de Lyon, une presqu’île, est atypique en Europe. Quelques artères permettant sa traversée sont indispensables, sous peine de créer un mal en termes de pollution bien pire que le remède sensé améliorer la vie des citoyens. Sans compter le stress généré pas ce type de mesure si énorme, qu’elle met en exergue tout le dogmatisme de cette mairie. Il est surprenant que ce maire ne soit pas mieux conseillé, lui qui n’est pas natif de cette ville atypique. Le déclencheur du rejet aux prochaines élections de cette majorité viendra certainement beaucoup plus de son projet de condamnation de la trémie Sofitel, et de la réduction à une voie de l’axe Nord Sud. Les conséquences seront si graves économiquement et socialement, mais seront surtout tellement visible, que la prochaine municipalité élue devra prévoir un budget pour remettre la trémie en service. Idem pour la dernière grande trémie sud, rue Garibaldi. Les élus lyonnais auront juste oublié que comme à Paris, ce sont les non lyonnais, mais habitants de la Métropole et même au-delà, qui font vivre la cité des Gaulles ! Madame Hidalgo n’a jamais osé piétonnier les Champs Elysée. Mais il est vrai qu’elle a plus de bouteille… Être vert peut aussi signifier que l’on est pas tout à fait mûr…

    Réponse
  16. Edvard

    Le parti pris pro bagnole (si possible mazout?) de la rédaction de Lyon people et de la plupart de ses lecteurs ne cesse de m’interpeler!La fermeture à la circulation de la rue Grenette et les réactions d’indignation en est l’exemple concret!
    Parce que vous trouviez que cette rue,avec ses files de voitures bruyantes ,nauséabondes,ses trottoirs étroits,invitait à la déambulation?pour moi c’était un repoussoir,au même titre que la rue d’Algérie.Je n’y mettais jamais les pieds.Une fois les travaux finis,elle devrait redevenir fréquentable.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

vendredi 14 juin

Saint Elisée


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…