Par Morgan Couturier

Initié par l’ancien capitaine du XV de France, Jacques Fouroux et repris depuis par Jean-Claude Pietrocola, Ovalgreen fête cette année ses 15 ans d’existence. Une édition anniversaire, qui selon l’aveu des organisateurs, promet d’être riche en personnalités dans le clan français, comme dans le clan britannique.

Ses partenaires lui reconnaissaient son sens de la passe et du cadrage débordement. Depuis, Jean-Claude Pietrocola s’illustre sur un autre terrain, celui de la communication, où il se révèle tout aussi à l’aise que ballon en main. Alors à l’heure de présenter la 15e édition de l’Ovalgreen, le directeur a sorti les grands artifices pour évoquer ce « grand millésime ». « On le voulait convivial, beaucoup plus important », a-t-il promis. Sélectionneur hors pair, dans la droite lignée de l’instigateur de l’événement, l’ancien tricolore Jacques Fouroux, Jean-Claude Pietrocola s’est donc engagé à réunir des poids lourds de l’Ovalie, vendredi 22 juin 2018, sur le parcours du golf du Gouverneur.

Frédéric Michalak parrain de l’édition

Fidèle à la rivalité franco-anglaise qui prédomine en rugby, l’édition 2018 laisse donc préjuger d’un Crunch d’exception, incarné par la nomination de Frédéric Michalak à la tête de l’équipage tricolore. « Je n’ai pas pu y participer l’an passé. Cette année, on sera tous là pour s’éclater », a affirmé le futur retraité, qui devrait retrouver d’anciens partenaires de son époque toulousaine, comme Cédric Heymans, Jean-Baptiste Elissade ou Yannick Jauzion, pressenti – avec Morgan Parra – pour former une escouade de prestige. Du côté de la sélection britannique, Jean-Claude Pietrocola n’en démord pas, il veut s’octroyer les services de champions du Monde. Un célèbre numéro 10 pourrait ainsi endosser le brassard de capitaine. En cas d’indisponibilité, le très populaire Mike Tindall serait en pôle pour le remplacer. Un bel affrontement en perspective.