Photo © Fabrice Schiff

Par Marc Polisson

Lionel Collet ancien président de Lyon I, actuellement directeur de cabinet de la ministre de l’enseignement supérieur, préparerait son atterrissage à Lyon.

C’est bouclé depuis le 10 juillet 2013. Ce jour-là, le Parlement a adopté le projet de loi pour l’enseignement supérieur et la recherche. Après le Sénat le 3 juillet, c’est l’Assemblée Nationale qui a validé les conclusions de la Commission mixte paritaire. Ce vote met ainsi fin au parcours législatif du projet de loi qui a été présenté par Geneviève Fioraso en Conseil des ministres le 20 mars dernier. Un marathon qui a été mené en coulisses par Lionel Collet, directeur de cabinet du ministre. Il avait été nommé il y a un an dans cette optique, maintenant que le job est fait, il peut regarder vers de nouveaux horizons.

Et pourquoi pas politiques ? A 58 ans (depuis le 21 juin), Lionel Collet est professeur des Universités-praticien hospitalier. Ancien président de l’université Claude-Bernard Lyon I de 2006 à 2011, il a présidé la Conférence des présidents d’université de 2008 à 2010. Où il n’a pas laissé que bons souvenirs. Ce qui ne facilité pas son atterrissage que d’aucuns ont programmé pour la fin août, après sa démission du ministère (qui sera un soulagement pour la ministre comme pour l’intéressé) et des congés bien mérités. Et puisqu’on parle de vacances, celles de Jean-François Arrue tombent justement à pic. Vacances politiques, s’entend. Le transparent adjoint à l’enseignement supérieur de Gérard Collomb ne devrait pas se représenter en 2014, laissant une place toute chaude… au sieur Collet.