Photo © Fabrice Schiff

« La question de la fluidité du trafic sera un axe prioritaire des propositions que je ferai prochainement concernant la question des déplacements », assure la candidat UMP à la mairie de Lyon.

L’engorgement des axes de circulation à Lyon est du, selon Michel Havard, à « la position dogmatique de Gérard Collomb et de sa majorité socialiste, communiste et verte. » « Notre groupe combat notamment l’obstruction faite systématiquement à la voiture au sein de la ville en multipliant les contraintes inutiles ou absurdes. Les pistes cyclables qui ne sont pas toujours bien pensées, le planning de l’ensemble des travaux de voirie dans la ville n’est pas géré avec une vision globale, l’accès au stationnement est réduit ou se complique », dénonce l’élu lyonnais, qui pointe la Part-Dieu et la Confluence comme les quartiers les plus touchés par les embouteillages. L’ancien député de Fourvière, qui veut « apporter des solutions dans le domaine des déplacements urbains et améliorer la qualité de l’air des Lyonnais », assure qu’il fera « prochainement » des propositions concernant la question des déplacements. Seul élément identifiable du programme d’Havard, la relance du plan métro avec le creusement d’une ligne Saint-Paul/Part-Dieu pour un coût estimé, selon ce dernier, à 550 millions d’euros.