Par Yves Espaignet

Présenter à la presse son bilan de mi-mandat dans un lieu aussi lyonnais que l’Institution (ex Bar Américain), montre l’esprit animant l’action du maire (LR) de Saint-Priest, Gilles Gascon.

La Métropole est « une et indivisible » et chacun est chez lui partout ! Alors, lorsque l’on porte haut les couleurs de la quatrième ville de l’agglomération pour sa population (44.000 habitants) et de la deuxième pour sa superficie (3.000 hectares), il est important de montrer que Saint-Priest a des ambitions ! Le domaine économique est l’un de ceux-là, un secteur justement mis en avant par la Métropole ces derniers mois. Sa ville s’est pleinement inscrite dans cette dynamique métropolitaine. « Depuis 2016, 560 entreprises ont fait le choix de s’installer sur notre territoire » tient-il à souligner, en citant les chiffres de la CCI qui comptabilisent toutes les créations depuis les auto-entrepreneurs aux établissements de grands groupes. Cette réalité s’accompagne d’une progression du nombre d’emplois (+ 4.000).

La volonté de Gilles Gascon est de faire de sa ville, un pôle d’équilibre dans le rapide développement de l’agglomération lyonnaise en direction de l’Est. Aussi, il a cherché à maîtriser l’urbanisation de Saint-Priest pour conserver des territoires à vocation économique, tout en préservant le cadre environnemental. « Nous revendiquons d’avoir initié une nouvelle dynamique pour Saint-Priest » poursuit le maire san-priod avec notamment la mise en place d’un service économique, sachant mettre en valeur les disponibilités foncières et leurs dessertes rapides. L’ouverture au printemps d’une librairie du groupe Decitre dans le centre de la ville est présentée comme l’expression de la nouvelle attractivité de la ville (ndlr : les oppositions municipales ont critiqué la gestion de ce dossier). Lui espère voir l’activité commerciale être renforcée par une enseigne connue. En intervenant ainsi, Gilles Gascon témoigne du renouvellement des responsables politiques métropolitains et se pose en figure du LR rhodanien. Il faudra compter sur lui en 2020…