Rémi Garde et Zinédine Zidane avant la rencontre – Photos © Fabrice Schiff

Une semaine avant la Ligue des Champions, l’OL a finalement concédé le nul (2-2) face au Real, alors que l’équipe menait 2-0 à dix minutes de la fin du temps imparti.

02La déception est immense pour le club lyonnais, d’autant plus que le match avait très bien commencé. D’entrée de jeu, Clément Grenier a inquiété le Real Madrid, avant de réellement marquer à la 20e minute, offrant rapidement un but d’avance à l’OL. Une demi-heure plus tard, c’est Lisandro qui a enfoncé le clou en marquant à la 61e minute. A ce stade du match, le club lyonnais se voyait déjà vainqueur, fort de ses deux points d’avance.

03Mais en face, les Madrilènes ont fini par se réveiller et ont répliqué grâce à un penalty marqué par Morata, suite à une faute commise par Gonalons sur Cherysev. Le club lyonnais n’a pas pu tenir la cadence, la faute à une fin de match teintée de fatigue et de manque de concentration, et n’a pu empêcher Casemiro d’égaliser de la tête à la 84e minute, punissant la seule mauvaise sortie aérienne de Lopes. L’OL a laissé passer sa chance, pourtant touchée du bout des doigts pendant presque toute la durée du match. Un avertissement à ne pas prendre à la légère dans l’optique des échéances à venir et notamment du tour préliminaire de la Ligue des Champions.

04

05

06