Lyon a réussi son premier grand exploit européen en éliminant le Real à Madrid (1-1) en 8eme de finale retour de Ligue des champions, mercredi, pendant que Manchester United se débarrassait facilement d'un AC Milan déclinant (4-0) grâce à un nouveau doublé de Rooney.

 

L'OL et ManU rejoignent en quarts de finale Arsenal et le Bayern Munich, qui s'étaient qualifiés mardi. Le tirage au sort intégral (sans tête de série ni protection nationale) des quarts de finale de la Ligue des champions aura lieu le 19 mars, après les quatre derniers 8e de finale, disputés la semaine prochaine.

 

LYON QUALIFIE AUX DEPENS DU REAL MADRID

 

L'OL l'a fait! Un but de Miralem Pjanic à un quart d'heure de la fin a concrétisé le rêve de tout un club, et glacé le stade Santiago-Bernabeu, qui avait pourtant vu son idole, Cristiano Ronaldo, remettre les deux équipes à égalité (1-0 à l'aller pour Lyon) dès la 6ème minute. Le Real a réussi une grosse première période, faisant passer quelques frissons dans le dos des Lyonnais, mais après la pause le jeu s'est équilibré et l'OL est peu à peu revenu dans le match, s'est procuré des occasions, et a fini par marquer sur un splendide mouvement à trois Delgado-Lisandro-Pjanic conclu par le Bosniaque. L'impasse sur le match de L1 à Boulogne (0-0) samedi s'est révélée payante, et Lyon se prépare une fin de saison savoureuse. Il retrouve les quarts de finale pour la première fois depuis 2006. Dans le camp madrilène en revanche, c'est la désolation… Le Real ne jouera pas la finale qui doit se tenir le 22 mai dans son stade. Malgré les promesses de 3-0 imprudemment brandies par Sergio Ramos avant-match, Madrid s'arrête en 8e de finale pour la sixième fois consécutive! Si Cristiano Ronaldo a assumé ses rodomontades d'avant-match en ouvrant le score, il n'a plus fait grand-chose ensuite, et l'autre recrue star, Kaka, est passée au travers de son match. L'équipe à 250 millions d'euros s'arrête là.

 

MANCHESTER UNITED QUALIFIE AUX DEPENS DE L'AC MILAN

 

Non seulement l'AC Milan n'a pas réussi a renverser sa défaite de l'aller à San Siro (2-3), mais il a même reçu une leçon de football à Old Trafford. Manchester United a rendu la monnaie de sa pièce à Milan, qui l'avait battu et éliminé sur le même score en demi-finale de la C1 il y a trois ans. Pour la première fois, ManU a éliminé l'AC Milan en coupe d'Europe après quatre tentatives infructueuses (1958, 1969 et 2007 en demies, 2005 en 8e de finale). Un but matinal de l'inévitable Wayne Rooney (13), servi par Gary Neville, a tôt annihilé les envies de révolte des Rossoneri, avant un second marqué dès l'ouverture de la seconde période (46). Le Coréen Park Ji-sung et l'Ecossais Darren Fletcher ont donné plus de lustre encore à la victoire des « Reds Devils ». Leader en Angleterre, vainqueur de la Coupe de la Ligue, Manchester est toujours placé dans la course aux trophées. L'AC Milan, en revanche, devra remodeler son équipe pour repartir à la conquête des sommets européens. Ronaldinho a été transparent, Ambrosini poussif, la défense dépassée… Seul le champion du monde 2006 Pirlo a surnagé.