L'Olympique lyonnais a été autorisé par l'UEFA à porter des maillots floqués du nom de son partenaire, Betclic, lors du match retour des barrages de qualification de la Ligue des Champions de football contre Anderlecht mardi à Bruxelles.

 

Cette autorisation n'est valable que pour les matches européens du club rhodanien jusqu'au 31 décembre, date jusqu'à laquelle l'interdiction est maintenue sur le sol français et les matches de compétitions nationales, a-t-on précisé. Jusqu'à présent, l'UEFA avait refusé à l'OL le port de ces maillots car la Fédération française de football (FFF) et la Ligue de football professionnel (LFP) n'avaient pas homologué leur utilisation en France. L'Olympique lyonnais a choisi comme partenaire une société de paris en ligne, Betclic, dont le nom était déjà visible sur les tenues lors de la Coupe de la Paix, tournoi de pré-saison disputé en Espagne fin juillet, puis lors d'un match amical en Andalousie contre le FC Séville. Mais la loi sur l'ouverture des paris en ligne à la concurrence n'entrera en application que le 1er janvier 2010 au plus tôt, car le cadre législatif et réglementaire français n'est pas encore opérationnel. La commission des compétitions (COC) de la LFP n'avait donc pas enregistré ce jeu de maillots lyonnais pour l'ouverture du championnat et la commission d'appel de la LFP avait rejeté l'appel de Lyon et Betclic.