Artur et son équipe lors du lancement de la saison 2015 – Photo © Fabrice Schiff

Par Marc Polisson

Artur Reversade lancera-t-il la saison 2016 du spot festif d’Albigny sur Saône ? Tout dépendra de l’issue du compromis de vente signé avec les propriétaires d’un établissement des bords de Saône.

Choisir c’est renoncer. En le voyant débarquer l’été dernier avec son cabaret et ses artistes sur la place du Majestic à Cannes, nous avions le pressentiment qu’en cas de succès, il lui serait difficile de gouverner en même temps les deux établissements distants de 446 kilomètres. La méthode Folie douce est une méthode éprouvée, et les patrons du select palace de la Côte d’Azur, séduits par cette première saison réussie ont décidé de remettre le couvert pour l’été 2016. Proposant même à Artur de dupliquer le concept dans les hôtels du groupe Barrière à Trouville ou Deauville.

Même s’il est triste de quitter Les Planches après une saison 2015 qui a cartonné sous la férule de la dynamique Magalie, Artur Reversade a fait le choix de la raison. S’il phosphore une idée à la seconde, en revanche il n’a pas le don d’ubiquité. C’est aux alentours du 15 mars qu’il saura si la vente des Planches est définitive. En attendant, il a choisi de parer à toute éventualité. « Si ça ne se fait pas, je ne délaisserai pas les Planches. Mon équipe prépare la saison comme si de rien n’était. » Dans cette optique, il a programmé le lancement des mardis des Planches pour le 19 avril après un mois de travaux.