Plus discret mais plus efficace et influent, Jacques Marcout qui dirige l’agence Prisme International a entamé depuis le début d’année un virage dans sa carrière en proposant à des chefs d’entreprise et à des hommes politiques de les coacher en communication.

« Il s’agit de les aider à savoir parler aux médias, en public, de leur faire rencontrer mon carnet d’adresses composé de milliers de noms, de les conseiller dans leur communication au quotidien ou en cas de crise, tout en leur faisant profiter de mon savoir-faire dans l’organisation d’événements ». Après avoir travaillé pendant 10 années à la mairie de Lyon et 12 années dans le privé, organisé de nombreux événements, mises en scène, discours, conférences… sa connaissance des médias et du spectacle associée à une réflexion poussée, à une quête de sens dans ce monde qui perd ses repères lui permettent de donner des conseils précieux.

On dit qu’il coache le président d’Elyo Suez ainsi qu’un grand laboratoire pharmaceutique et des directeurs de grosses entreprises. Jacques Marcout organise également chaque mois pour le compte de Jean-Jack Queyranne, président de la Région Rhône-Alpes, des petits déjeuners avec des décideurs économiques. Le 24 octobre dernier, il coordonnait un forum sur les économies d’énergie et le développement durable avec de nombreux élus… Il va également organiser à l’occasion des 100 ans du groupe lyonnais Maïa la remise d’un chèque équivalent à 1% de leur production d’énergie renouvelable à la Fondation Abbé Pierre, début novembre. Ses conseils et sa recherche de sens expliquent pourquoi on le voit moins dans certains cocktails…