Par Morgan Couturier

Fraichement séparé de Tonic Radio, l’ancien animateur rebondit au cœur de la Croix-Rousse, sous la bannière d’Impact FM. Sa mission : « sortir la radio » !

On l’avait laissé au début de l’été, épuisé par des années de matinales, avec une incompressible envie de relâchement et une proposition de MFM installée en évidence sur son bureau. Celle-ci est finalement restée vierge de signature, Christian d’Aubarède succombant début août, aux avances de son ami Jean-Marc Robert, directeur d’Impact FM. Une figure bien connue de l’évènementiel, les deux compères ayant même élaboré leur propre société, baptisée ILC. Las, pour ses fans, l’ancien animateur n’a pas l’intention de reposer sa voix grave sur les antennes de sa nouvelle maison. Les flashs infos sont du domaine du passé. Si le besoin d’activité s’est rapidement fait ressentir, l’élève de Daniel Perez s’éclipse bel et bien des studios, afin de se consacrer à  toute la partie musique, promotion et… événementielle de la radio. « Le but est d’élaborer des animations », précise le Lyonnais qui devra aussi réfléchir à moderniser le logo et le look de la station qui a gagné 13 000 auditeurs l’an dernier. « On exploite son plaisir de voir les gens, de faire la fête », avance Jean-Marc Robert.

Prendre le parti de l’atypique

Impact FM débarque avec une nouvelle formule, alimentée par les propositions de l’ancien protégé de Charles Couty et Laurent Chabbat. « C’est la première année, depuis 30 ans, que l’on essaye de faire bouger la radio », enchaîne le directeur. Concerts, distribution de cadeaux, Christian d’Aubarède tient à « sortir la radio », avec des « projets que personne n’a eu ». « Il faut faire les choses différemment. On prend le parti de l’atypique », affirme l’animateur. Une page blanche captivante, alors que la programmation disco + années 80, prônée par la station lyonnaise, rencontre un vif succès. Auprès des fidèles, comme de la nouvelle génération, férue du Lac du Connemara ou de Femme que j’aime de Jean-Luc Lahaye. Des tubes intergénérationnels que les auditeurs pourront écouter du lundi au samedi, de 20h à minuit, avec un truculent Impact Night Fever. La patte de Dodo. À peine arrivé, ce dernier n’a pas hésité à renouveler l’intégralité des programmes. « On a recruté trois nouveaux animateurs, Thibault Lecoeur, de 6h à 9h, Sophie Rodriguez de 9h à 12h et Robert Nicolas-Bello, à 17h ». Christian d’Aubarède chamboule les habitudes des auditeurs. Son souhait ? « Faire mieux que les résultats de l’année dernière ». Des objectifs particulièrement élevés. À l’image du personnage. Mais ne comptez pas sur lui pour prendre la grosse tête. Les poutres apparentes de son nouveau bureau seront son meilleur garde-fou.