Benoit Soury et Thibaut de Grandry au Printemps des Entrepreneurs en avril 2013 – Photo © Fabrice Schiff

Par Marc Polisson

La nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre dès le lendemain de son décès dans le cercle des grandes familles lyonnaises. Mais personne ne voulait y croire.

Malheureusement, l’information est confirmée. Le PDG de Descours et Cabaud est décédé samedi 13 juillet 2013 dans la soirée. Son corps a été retrouvé à côté de sa voiture non loin de la propriété familiale de Verjon à Coligny (01). A l’heure actuelle, les circonstances de son décès ne sont pas connues, mais on évoque un arrêt cardiaque ou quelque chose de plus grave. Une autopsie est en cours. Ainé d’une famille de 5 enfants, membre du Cercle de l’Union comme son père Géraud, mais aussi du Prisme, Thibaut Berthier de Grandry avait succédé en 2011 à Pierre de Limairac à la tête de ce géant de la distribution industrielle (3,1 milliards d’euros de CA) dont le siège social est toujours à Lyon 2eme, après un long processus de sélection et de cooptation par les 400 actionnaires familiaux. Âgé de 47 ans, cet aristocrate distingué et discret, père de 4 jeunes enfants, résidait dans l’immeuble familial de la place Bellecour et avait fait du développement de la société à l’international sa priorité, souhaitant qu’elle prenne toute sa place dans le concert des grandes entreprises lyonnaises.

Cette triste nouvelle a été durement ressentie par les chefs d’entreprise lyonnais. Interrogé par Lyon People, Bernard Fontanel souligne que c’est « toute la communauté des entrepreneurs lyonnais qui est profondément attristée par l’annonce du décès de Thibaut de Grandry. C’est un choc qui nous endeuille tous ». Le président du MEDEF Lyon-Rhône adresse à la famille de Thibaut et à toutes les équipes de Descours & Cabaud ses plus sincères condoléances. « Au-delà d’être un chef d’entreprise exemplaire, Thibaut était avant tout un homme admirable, loyal et d’une très grande humanité. Nous perdons un très grand Monsieur et un très grand patron ».

Dans un communiqué, Denis Broliquier, maire du 2ème rend également hommage à son ami qu’il avait rencontré il y a une quinzaine de jours : « Assez peu connu des Lyonnais du fait de sa grande discrétion, Thibaud de Grandry était pourtant l’un des plus grands chefs d’entreprise de la région. Depuis seulement 2 ans à la tête de Descours et Cabaud,  entreprise familiale de distribution industrielle, il a réussi à amplifier sa dimension internationale et à l’ouvrir à la communication. C’est avec beaucoup d’émotion et de tristesse que j’ai appris le décès de celui qui était aussi mon ami. Malgré ses responsabilités, Thibaut restait attentif à son environnement.  Nous avons beaucoup parlé de Lyon et de son développement. Nous partagions les mêmes valeurs. C’était un homme profond, humain et humble. Un grand patron dans la tradition chrétienne lyonnaise. J’ai aujourd’hui une pensée d’amitié toute particulière pour sa famille, son épouse Anne-Laure et ses enfants. »

Depuis le Japon où il est actuellement en déplacement avec une délégation du Grand Lyon, Gérard Collomb a également tenu à apporter son soutien à sa famille : « J’ai appris ce jour avec une grande tristesse le décès de Thibaud de Grandry, samedi, à l’âge de 47 ans. Cet homme était un grand chef d’entreprise et une figure emblématique du monde économique lyonnais. Depuis deux ans, il occupait les fonctions de Président-Directeur Général à la tête du groupe lyonnais Descours & Cabaud, un acteur majeur de la distribution professionnelle en Europe. Je m’étais entretenu avec lui récemment et nous devions nous rencontrer début septembre. Sa disparition provoque une vive émotion pour nous tous. A son épouse, à sa famille, à ses proches, je présente mes sincères condoléances. »

François Turcas, qui fait partie de la délégation souligne également qu’il s’agit «  d’une perte énorme pour notre territoire. Descours et Cabaud figure parmi les plus grosses entreprises indépendantes de France avec des racines rhônalpines profondes et une culture lyonnaise indéniable, notamment celle de la discrétion tout en contribuant dans l’ombre à la renommée et au rayonnement de notre méritoire  » précise le président de la CGPME Rhône-Alpes. Joint par téléphone mardi 16 juillet, François Turcas a salué la mémoire d’un « homme brillant, passé par toutes les étapes : directeur commercial, directeur de l’international, directeur général puis président. Je m’associe à toutes les louanges faites à ce chef d’entreprise merveilleux. Humainement, c’était un homme merveilleux ! »

Les obsèques de Thibaut de Grandry ont eu lieu jeudi 18 juillet 2013 dans l’intimité familiale.