Emmanuel Imberton pourrait être élu président de la CCI le 2 décembre – Photo © Saby Maviel

Par Marc Polisson

Suite du feuilleton Grillot. Comme nous vous l’avions annoncé vendredi, le président de la Chambre de Commerce a été reçu, hier lundi 18 novembre, par le préfet Jean-François Carenco.

Auprès de sa tutelle, Philippe Grillot s’est montré déterminé et l’a informé qu’il n’avait nullement l’intention de démissionner. Info qu’il nous a confirmée par téléphone. « J’écoute ce qui se dit et je communiquerai le moment venu » nous a-t-il déclaré, très combattif, aujourd’hui. « Je suis toujours président de la CCI. Ce matin, j’ai inauguré Solutrans et je continue de faire mon travail. »

Ses 9 collègues du bureau de la CCI, aussi bien élus sous les couleurs de la CGPME et du MEDEF, ont pris acte de sa décision de ne pas partir de lui-même et ont donc saisi leur plus belle plume ce jour pour signifier leur démission par lettre recommandée à destination de l’organisation consulaire et de la préfecture. Avec date d’effet, le 22 novembre. Respectant le délai légal, l’Assemblée Générale convoquée le 2 décembre bureau se réunira pour désigner un nouveau bureau qui, en dernier lieu, désignera son nouveau président.