Photos © Fabrice Schiff

Par Benjamin Solly

 

Comme chaque début d’année, la foule des grands soirs s’est pressée à l’Hôtel de Ville, lundi 7 janvier 2013, pour assister aux vœux du sénateur-maire de Lyon.

Un millier de personnes entassé sous les ors du salon Justin Godard, les cérémonies de vœux de Gérard Collomb se suivent et se ressemblent à Lyon. Après la mise en ligne d’une vidéo franchement médiocre à destination des Lyonnais, le sénateur-maire s’est plié au traditionnel exercice discursif. « Cette  année, on nous le dit, ne sera pas une année facile (…) Pourtant, je crois qu’il n’est nulle fatalité au cycle sans fin de la dépression et qu’une fois de plus, beaucoup va se jouer sur la capacité à agir des femmes ou des hommes qui exercent les responsabilités essentielles. »

02

C’est précisément « ces hommes et ces femmes » que Collomb piste aujourd’hui pour constituer ses listes municipales de 2014. Parmi les approchés, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Philippe Grillot n’en a pas manqué une miette. Et Gégé d’emprunter à Gandhi son propos final : « un arbre qui tombe fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe ne s’entend pas. » En 2013, l’édile promet d’être attentif « aux forêts qui germent. » Et cela n’a pas grand-chose à voir avec la rénovation du parc Sergent Blandan, qui figure parmi les grands projets de la Ville en 2013. Pas un mot non plus sur l’abattage programmé des éléphants de la Tête d’Or…

Le  ban et l’arrière ban de la vie lyonnaise a respecté le protocole jusqu’au bout, malgré un discours un peu longuet. Les invités n’ont pas dérogé à une autre tradition : la mise à sac des buffets. Préparés cette année par La Potinière et la Mère Richard, ils n’ont pas survécu à la fougue parfois grossière des convives…

03

 

La projection diapo, c’est maintenant…




Introduction -
1
-
2
-
3
-
4
-
5
-
6
-
7
-
8
-
9
-
10
-
11
-
12
-
13
-
14
-
15
-
16
-
17
-