01 Photos © Fabrice Schiff

 

Lyon, une nouvelle fois sauvé par Lisandro Lopez et Hugo Lloris, a conclu dimanche son cinquième match sans victoire en concédant sur son terrain un résultat nul avec Rennes (1-1), au terme d'un match moyen de la 15e journée de Ligue 1 disputé sous une pluie battante.

 

02 L'Olympique lyonnais, qui reste sur quatre nuls, dont trois en championnat, et une défaite en Ligue des Champions à Florence, remonte néanmoins à la 2ème place du classement (26 points) à deux longueurs du leader, Bordeaux, alors que Rennes reste dans le milieu du tableau (10ème, 20 pts). Le Stade rennais a ouvert la marque en début de partie par Asamoah Gyan qui marquait son 8ème but de la saison avec un tir en force consécutif à une passe en profondeur d'Ismaël Bangoura sur laquelle Jean-Alain Boumsong manquait totalement son intervention (15). L'OL a égalisé en fin de première période sur un coup franc de Lisandro Lopez accordé pour une faute commise sur lui-même par Yann M'Vila à l'entrée de la surface de réparation (42). Dans l'ensemble, les Bretons, privés sur le banc de leur entraîneur Frédéric Antonetti, grippé, mais aussi de leur gardien de but, Nicolas Douchez, blessé à une cheville, sont restés bien organisés et ont essentiellement misé sur les contres pour tenter de l'emporter.

 

03 De leur côté, les Lyonnais avec un jeu trop stéréotypé, des lacunes techniques et trop peu de mouvement, ont dominé tout en se créant quelques occasions. Le jeune gardien Abdoulaye Diallo, 17 ans, intervenait sur une reprise de la tête de Miralem Pjanic (10) alors que Cris, puis Pjanic sur coup franc manquait le cadre de justesse (25, 29). Ce dernier manquait encore l'égalisation en perdant son duel devant Diallo (34) avant que Lisandro ne parvienne à égaliser sur coup franc. La seconde période a été largement dominée par l'OL sans qu'il ne se montre très menaçant hormis sur un tir heurtant la barre de Bafétimbi Gomis (89). En revanche, les Rennais auraient pu prendre l'avantage en fin de partie sur une superbe occasion de Bruno Cheyrou dont la tentative était repoussée par Hugo Lloris après un débordement de Moussa Sow (82).

 

La projection diapos, c'est maintenant !




Introduction -
1
-
2
-
3
-
4
-
5
-
6
-
7
-
8
-