01.jpg Photos © Fabrice Schiff

 

Par Marc Polisson

 

Née à Lyon le 8 février 1922, Mick Micheyl (à l’état civil, Paulette Michey) a sculpté ses succès sur vinyle et sur acier. L’ancienne meneuse de revue au Casino de Paris a soufflé les 90 bougies de son gâteau d’anniversaire dans les salons de l’Hôtel de Ville en présence de ses amis du show-biz rameutés par Michel Monaco.

 

02.jpg Il s’est démené come un beau diable pour concocter à sa marraine Mick Micheyl un anniversaire qui restera dans les annales. Pari réussi pour le chanteur Michel Monaco, grand chambellan de la soirée. Aboyant, comme à la parade, le nom des invités à leur entrée successive dans le salon rouge. Rouge comme les joues de Mick à chaque apparition millimétrée. Celle de Jean-Paul Cara, compositeur de « comme un oiseau » ; de la chanteuse Simone Langlois, récemment revue dans « La France a un incroyable talent » sur M6 ; de Lucienne, la facétieuse commère des vamps  suivie des élus parisiens Philippe Duclout et Anne Brandy… En bouquet final, l’interprète du « Côté de chez Swann » en chair et en os : « je te dois mes débuts dans la chanson. Merci à toi » susurre Dave. Sous vos applaudissements.

 

03.jpg Gérard Collomb, trônant à côté de Mick, est aux anges. « Je sors d’une conférence avec ces messieurs de la Banque de France. L’ambiance était un peu plombée ! » s’amuse le sénateur-maire. « Mick a un parcours semblable au mien. Elle aussi a mis du temps à percer ! » Avec ensuite la fabuleuse aventure que l’on connaît. « Quand tu chantes le gamin de Paris, on pense tous au gone de Lyon. On t’aime ! » conclut Gégé avant de recevoir de Mick un acier symbolisant la liberté.

 

04.jpg La projection diapos, c’est maintenant !

 



Introduction -
1
-
2
-
3
-
4
-
5
-
6
-
7
-
8
-
9
-
10
-
11
-
12
-
13
-