Depuis 25 ans, le Grand Hôtel des Terreaux se développe au gré des rénovations orchestrées par ses propriétaires, Roland et Marie-Claude Bernard. Une réussite pour le couple lyonnais, qui a su relancer cette ancienne demeure du XIXe siècle.

La nostalgie aurait-elle embarqué à bord de l’Hermès II, au point de pousser Marie-Claude Bernard à renouer avec les années 30 ? La thématique est le fruit du hasard, mais le passé l’essence de cette soirée, au cours de laquelle le Grand Hôtel des Terreaux a fêté les 25 ans de sa reprise par le groupe Authentik Hôtels présidé par Roland Bernard. Ce sont les banquiers qui ont poussé le duo lyonnais à faire grossir leur groupe hôtelier composé des hôtels Axotel et le Charlemagne.

« Mon mari a accepté, alors que j’avais refusé leur offre, dévoile Marie-Claude Bernard. Deux affaires, c’était déjà pas mal ! Mais je ne regrette pas ». Une résurrection pour la bâtisse, laissée pour compte par ses anciens propriétaires. Transformé en demeure de charme, avec ses 53 chambres en plein cœur de Lyon, le Grand Hôtel des Terreaux n’a plus rien à envier à ses concurrents, ni à craindre de ces derniers, en particulier Airbnb, cheval de bataille du conseiller métropolitain. Par touches successives, l’hôtel 4* poursuit sa mue. Un œil dans le passé, l’autre vers le futur.

Hermès II
Jeudi 3 mai 2018