01 Photos © Fabrice Schiff et Denis Chobelet

 

Par Marc Polisson

 

Initiée par Guillaume Tanhia, la 2ème fête des présidents a réuni au Koodeta amis et partenaires de Jean-Claude Caro et Fabien Chalard qui ont régalé leurs invités avant de les emmener découvrir « le Bloc », la nouvelle boite de Kamel Boutarfa. Vingt ans après l'Actuel, le sultan des nuits lyonnaises signe là un retour remarqué.

 

02 La before se déroulait au Koodeta. L'occasion pour le duo Chalard-Caro de consolider leur union à la tête de ce restaurant atypique, dont ils ont confié les cuisines au talentueux Luca Sanguiliano (ex Maurizio et ex Sapori) et la direction à Marc Moreau (avec Eric en appui). L'occasion de croiser les plus festifs des mondains lyonnais venus se chauffer le gosier avant d'aller chauffer le dance floor du Bloc. Scène surréaliste au bar avec lèchage (avant crevage) de tympans entre Christian d'Aubarède et Jacques Haffner. Voir et photographier les nouveaux meilleurs ennemis – bien chargés, il est vrai – qui ne se parlent plus que par lettres recommandées en train de fricoter (avant de se frictionner devant le juge) relevait du domaine du surréaliste.

 

03 Pas le temps de batifoler pour Kamel qui n'a pas envie de voir son dernier rêve partir en fumée. Il affiche habituellement un sourire à toute épreuve. Mais ce soir-là, il est tendu et stressé comme à ses débuts. Bien sûr le bloc d'immeubles qui renferme le Koodeta, le petit Casino (bientôt transformé en resto) et le Bloc lui appartient. Néanmoins, en investissant 1 200 000 euros dans cette aventure, il a posé ses couilles sur le billot. Faites une croix sur l'ancien Factory et l'ex Fridge. Toute de métal et d'acier revêtue, la nouvelle boite – directement reliée au Koodeta par un passage secret – s'inspire des plus beaux établissements berlinois et emploie une trentaine de personnes managées par Xavier Simond et Bernard Ferignot. Le créateur de l'Actuel et du Factory signe son retour en force avec ce concept très pointu, truffé de caméras ehrmanniennes et de gadgets extravagants. Podium vibreur, passerelles, treuils, cage ascenseur… tout a été conçu pour envoyer les noctambules au 7ème  ciel !

A 0h45, quand la piste du Bloc s'est mise à se remplir puis à vibrer, Kamel a commencé à respirer. Quand il a soupesé la file d'attente qui s'allongeait, il a retrouvé le sourire. Et quand ses filles ont commencé à faire leur show, il a su que c'était gagné.

 

La projection diapos, c'est maintenant !




Introduction -
1
-
2
-
3
-
4
-
5
-
6
-
7
-
8
-
9
-
10
-
11
-
12
-
13
-
14
-
15
-
16
-