Par Morgan Couturier

Alors que bon nombre d’éminents spécialistes en neurologie étaient réunis dans l’après-midi à l’Hôtel de Ville pour la première édition lyonnaise des entretiens Alzheimer, Christelle Bardet et le Léon de Lyon ont organisé un dîner de gala au profit de la recherche sur cette maladie.

« Qui songe à oublier se souvient », exposait Montaigne en son temps. La rhétorique inverse est tout aussi vraie. Qui songe à se souvenir des victimes de la maladie d’Alzheimer les aide à se souvenir, d’une façon ou d’une autre. La meilleure façon de les soutenir demeure encore de lutter contre cette maladie qui touche près de 3 millions de Français.

Un combat de longue haleine, auquel ont décidé de participer Christelle Bardet et le Léon de Lyon, au travers d’un dîner de gala organisé au profit de la Fondation pour la recherche sur Alzheimer et l’association France Alzheimer Rhône. Parrainé par Laurent Gerra, et préparé par une pléiade de chefs rameutés par Jean-Paul Lacombe : Michel Chabran, Charly Salierno, Jacques Lameloise, Michel Rostang et Olivier Bourrat, ce dernier fut pour le moins bénéfique, la Fondation récoltant pas moins de 63 000€.

Un beau geste solidaire de la part des 200 invités, parmi lesquels figuraient de nombreuses personnalités, du maire Gérard Collomb aux acteurs Clovis Cornillac et Agathe Natanson en passant par le chanteur Gérard Lenorman. De quoi allier l’utile à l’agréable, et s’assurer que ce soir de grande première restera assurément dans les mémoires.

  Lundi 30 septembre 2019