Déjà retoquée par le tribunal administratif le 10 avril dernier, la cour d’appel a confirmé l’annulation de la déclaration d’utilité publique relative au prolongement du T3 jusqu’au futur Stade des Lumières, mercredi 27 novembre 2013. Pour la juridiction, l’extension du T3 (33,7 millions d’euros) est nécessairement liée à la réalisation de quatre nouveaux quais (19,9 millions d’euros) dans trois stations de la ligne de tramway. Des équipements « indivisibles de l’opération », selon l’arrêt de la cour administrative d’appel, qui juge que que le coût des travaux a été sous-estimé. « Sommairement chiffré (…) à la somme de 33,7 millions d’euros», détaille la juridiction, le devis global aurait du inclure aurait du inclure les 19,9 millions d’euros liés à l’aménagement des stations, qu’il faudra calibrer pour faire face à l’afflux de supporters les soirs de matchs. Le Sytral a déjà fait savoir qu’il comptait porter l’affaire devant le Conseil d’Etat.