Dans la nuit du 27 au 28 novembre 2012, l’église de Saint-Rambert (Lyon 9e) à été l’objet d’actes de vandalisme touchant en particulier les objets du culte.

 

Le diocèse de Lyon a fait part de « sa grande tristesse » et « condamne avec la plus grande fermeté ces actes inacceptables. » Plusieurs objets liturgiques ont été volés, l’autel fracturé et le tabernacle, qui contient le Saint-Sacrement, forcé. Une veillée de prière suivie d’une messe dite « de réparation » sera célébrée par Mgr Batut, évêque auxiliaire du diocèse de Lyon, dans cette même église le vendredi 14 décembre à 20h30.