Photo © DR

L’épée de Damoclès pendait au-dessus des parents d’élèves qui ne souhaitaient pas revivre le cauchemar de la fin d’année scolaire.

Cantines fermées, repas non-servis mais facturés, la fin de l’année scolaire a pris des allures de calvaire pour les familles. En porte-à-faux avec la Ville, les deux intersyndicales (CGT-CFDT et CFTC-Unsa-Sud) à l’origine du mouvement de grève des agents municipaux dans les cantines lyonnaises étaient prêtes à remettre le couvert pour la rentrée. Le statu quo avec la Ville n’a finalement pas perduré. Après une dizaine de réunions, les deux parties ont trouvé un terrain d’entente : 24 postes sur les 50 demandés par les syndicats ont été créés. La rentrée scolaire est programmée à partir du mardi 3 septembre 2013 à Lyon.