Photo © Fabrice Schiff

Par Lorène Papazian

En promotion pour son premier rôle dramatique dans le téléfilm « L’escalier de Fer », diffusé le 2 novembre à 20h45 sur France 3, Laurent Gerra est revenu vertement sur son inimitié avec l’animateur de Canal+.

« C’est un voyou qui s’est mal conduit donc j’ai réglé mes comptes avec lui et j’ai fait plein de sketchs sur lui,  donc j’étais ravi. Ça alimente ma glande à venin», persifle le plus lyonnais des Bressans dans une interview au Figaro TV. En 2010, Laurent Gerra et Thierry Ardisson s’étaient déjà affrontés par médias interposés. L’humoriste affirmait alors :  « Ardisson est un voyou, c’est un type malhonnête. Je suis allé dans une de ses émissions, il s’est très mal conduit. Il a coupé au montage un passage où je le déstabilisais. Il n’est pas intéressant, plus personne ne le regarde.» Le riposte de l’homme en noir, sur l’antenne d’Europe 1, avait été cinglante.  « Gerra m’en veut parce que j’ai reçu Mathilde Seigner (l’ancienne compagne de Laurent Gerra – NDLR)  qui m’a dit qu’elle l’avait quitté car c’est un gros beauf qui pète en regardant le football, il est fasciste et tout (…) Franchement, je trouve ça pitoyable… Ce pauvre Laurent Gerra ferait mieux de s’occuper de son cul ». Trois ans après ce premier échange d’amabilités, la hache de guerre a remplacé la paix des braves.