Par Paul Bourret

Particulièrement épuisante, puisqu’elle reprend des cols mythiques du Tour de France, la course cycliste accueillera cette année deux jeunes lyonnais. Ces derniers ont deux rêves, terminer l’épreuve et récolter des fonds pour l’association Lazare.

Ils n’ont que 18 ans, mais leur ambition est aussi débordante que leur passion pour le vélo : Loïc Monasterio et Hughes Faivre d’Arcier, embarqués dans un défi cycliste aussi immense que les cols qu’ils vont devoir escalader, quelques jours seulement après le passage de la caravane du Tour de France. Jugez plutôt, la Race Across France, créée en 2018 par Arnaud Manzanini suite à sa participation à la Race Across America, ce n’est pas moins de 1100 km et 21 000m de dénivelé positif au programme, dont quelques ascensions mythiques, comme l’Alpes d’Huez, le Mont Ventoux ou le Galibier, à gravir en quatre jours, du 28 au 31 juillet 2019, et en moins de 85 heures.

« L’année dernière on était évidemment trop jeunes pour faire une telle course, mais cette année, avec l’arrivée du projet on intensifie l’entraînement, en atteignant les 10 heures d’entrainement par semaine en ce moment », livrent-ils, à quelques semaines du grand départ, fixé à Mandelieu-La Napoule (Alpes-Maritimes). Avant d’ajouter : « c’est un très gros défi qu’on va essayer de réaliser en partenariat avec l’association. Pour vous donner un ordre d’idée, cette épreuve équivaut à 6 étapes du Tour de France ! ». C’est donc bien un challenge de taille que s’apprêtent à relever les deux amis, eux qui participent pourtant à la première épreuve longue distance.

Entre 15 et 20h de vélo par jour !

« L’avantage de la course que l’on va faire, c’est une course longue distance, ce n’est pas un format classique de course à la journée de 100km, ça sort un peu des codes ordinaires ». En effet, des cinq circuits proposés (de 300 km à 2600 km), le duo n’a pas choisi le parcours le plus aisé. Rien d’effrayant néanmoins pour les Lyonnais. « C’est une course moins exigeante, dans la mesure où la course est assez indépendante. Elle ne dépend pas d’une fédération et il n’y a pas le besoin d’être classé dans une catégorie. C’est à nous de s’entraîner de notre côté, car pendant les trois jours, on va rouler entre  15 à 20h, ce qui est très difficile, surtout pour lutter contre le sommeil ! ».

Le but de ce défi titanesque, soutenir l’association Lazare (celle-ci développe des appartements où cohabitent anciens SDF et jeunes actifs, ndlr), pour qui Loïc Monasterio et Hughes Faivre d’Arcier s’engagent à récolter des fonds. « En novembre 2018, on s’est dit qu’en participant à cette épreuve, il fallait mettre en avant une association locale pour porter leur projet et transmettre leurs couleurs. Cette association correspond avec les valeurs qu’on veut partager : l’entraide. Les relations humaines sont au cœur de leurs préoccupations et c’est ce qui nous a touché », relate Loïc Monasterio.

4000€ à récolter, pour financer des appartements partagés

De fait, la paire de sportifs se sont mis en quête de donateurs, pour aider ladite association. « Idéalement, on veut recueillir 4000€, la moitié pour l’association et l’autre moitié pour financer la course, car le matériel et le dossard coûtent assez cher. Quoiqu’il en soit, ça sera moitié-moitié et s’il y a des fonds supplémentaires, ce sera au profit de l’association », expliquent-ils avec une dernière idée derrière la tête. « Avec cette somme, on souhaite emmener les colocataires lyonnais au Puy du Fou, ça leur permettrait de sortir de Lyon et de profiter en l’espace d’un instant ! ». Une très bonne initiative engagée par ces deux jeunes qui essayeront de faire perdurer ce projet dans le temps. Allez, roulez jeunesse !

Race Across France
Du dimanche 28 au mercredi 31 juillet 2019, de Mandelieu-La-Napoule au Lac D’Annecy.
Diverses propositions de financement pour soutenir l’association Lazare sont à retrouver sur le site www.credofunding.fr/fr/race-across-france-lazare.
Inscription et réservation sur www.raceacrossfrance.com/inscription.html