Photo © Fabrice Schiff

Le radar « feu rouge » situé à l’intersection de la rue des Emeraudes et de la rue Michel Rambaud à Lyon 6ème – provisoirement désactivé en raison de travaux de voirie – sera remis en service dans la nuit du mercredi 24 au jeudi 25 aout 2016 à minuit.

Lorsque le feu tricolore passe au rouge, les boucles au sol détectent les véhicules qui franchissent la ligne d’effet des feux et le système photographique se déclenche. Quand l’infraction est constatée (2 photos), il y a transmission instantanée au centre national de traitement de Rennes, comme pour les radars « vitesse ».

16 radars « feu rouge » sont installés dans le Rhône

« Ces appareils visent à réduire le nombre d’accidents en ville et, en particulier, à mieux protéger les piétons et autres usagers vulnérables (deux-roues) en assurant le strict respect des feux tricolores et en apaisant la conduite. » rappelle la Préfecture du Rhône.  Au cours des six premiers mois de l’année 2016, les radars de feu ont constaté 19 208 infractions. Pour l’année 2015, les « radars feu » ont enregistré 30 700 infractions (soit une manne potentielle de plus de 40 millions d’euros, mais sachant que le taux de contestation approche les 50%, ce sont plus vraisemblablement 20 millions d’euros qui atterrissent dans les caisses de l’Etat. En effet, le non-respect d’un feu rouge fixe entraîne une contravention de 135 € et le retrait de 4 points sur le permis de conduire.