01 Georges Kepenekian, Eric-Emmanuel Schmitt et Erick Roux de Bézieux – Photos © Marco

 

"Dis, comment ça s'écrit « escagasser » ?" Mis à part quelques questions prononcées à voix basse, on aurait entendu une mouche voler dans le grand salon de l'hôtel de ville pour la désormais traditionnelle dictée du Mois de la Francophonie dans le Grand Lyon.

 

02 Après Marc Lambron l'année dernière, c'était au tour d'Eric-Emmanuel Schmitt d'avoir préparé la redoutable et lue par le comédien Pierre Desmarets. Rédiger une dictée est un exercice de style peu usité. Surtout si la pelure doit comporter 11 mots imposés : les Dix mots de la Francophonie (pour 2010 : Cheval de Troie, zappe, remue-méninges, crescendo…) et le mot Lyon. Eric-Emmanuel Schmitt, écrivain prolixe et auteur de théâtre francophone le plus joué dans le monde, s'est livré avec gourmandise à l'exercice. "Une dictée plutôt facile", ont relevé quelques spécialistes de la chose, crayon en main.

 

03 Georges Képénékian, l'adjoint à la culture de Gérard Collomb, après un mot d'accueil, a préféré fuir, prétextant un amour des maths au détriment du français. Dommage, il aurait pu comparer sa copie avec celles du maire du 2e arrondissement Denis Broliquier (1,5 fautes), de Jean Etévenaux, président de la Société des Ecrivains (1 faute) ou de Gérard Charrier, maire adjoint de Sainte-Foy (O faute). Onze personnes, sur les 200 présentes, ont accédé au nirvana du 20/20. Ali Afshar, directeur de la Reine Astrid, reconnaissait 5 fautes et Pascal Perzo, quatre. Mais l'essentiel était, pour tous les présents, de prendre du plaisir avec les mots et de faire signer quelques ouvrages par Eric-Emmanuel Schmitt.

 

Pour télécharger le programme du Mois de la francophonie dans le Grand Lyon : www.maisondelafrancophonie.fr

 

1 1. Georges Kepenekian, adjoint à la Culture, l'écrivain Eric-Emmanuel Schmitt et Erick Roux de Bézieux, président de la Francophonie

 

2 2. Le journaliste Pierre Gandonnière et Jean Etevenaux, président de la SELYRE

 

3 3. Lecture effectuée par le comédien Pierre Desmarets

 

4 4. Elodie Humeau et sa fille Camille, très fière de son papa

 

5 5. Ali Afshar et Marie Bugnet

 

6 6. « Vous me déconcentrez ! » semble exprimer Nicole Bargoin…

 

7 7. Madame Roux de Bézieux sous le regard de son petit-fils

 

8 8. Denis Broliquier était accompagné de ses adjointes

 

9 9. Indélicat de charrier Gérard Charrier en pleine dictée !

 

10 10. Marie Guyon

 

11 11. Des grands salons inhabituellement très sages