Plus de 120 jours d’attente pour obtenir sa carte d’identité dans le Rhône ! Photo DR

Par Marc Polisson

Des Lyonnais privés de vacances à l’étranger pour absence de pièces d’identité… Voici la  mésaventure vécue par de nombreuses familles cet été. Écœurées.

Telle cette famille caluirarde qui a déposé son dossier complet de demande de cartes d’identité pour ses deux enfants fin avril. Ayant réservé et payé d’avance une semaine de vacances en Corse pour la 3ème semaine d’août, les parents ont patiemment attendu des nouvelles de leurs papiers. Le stress a commencé à monter au fur et à mesure que la date du vol approchait. Appels quotidiens à la mairie où le personnel de l’état civil, totalement impuissant, ne pouvait répondre que par la négative. S’est alors posé la question de l’annulation (et de la perte) du séjour.

Sur le papier, en effet, il est interdit de monter à bord d’un avion, même pour un vol intérieur sans CI ou passeport. Alors que faire ? Fallait-il annuler l’avion et effectuer le transport par bateau (où les contrôles d’identité se font plus rares) et payer le surcoût ? Impossible de décaler les vacances le temps d’attendre les cartes. Au téléphone, le correspondant du Club Med à l’aéroport Saint-Exupéry les assure qu’il mettra tout en œuvre pour les faire grimper dans l’avion d’Air Corsica. Ce qui fut fait. A l’aide du livret de famille et des actes de naissance, enfants et parents ont pu embarquer pour Calvi. Le voyage du retour a été un peu plus mouvementé et il a fallu bien des palabres pour que l’employée de la société de services aéroportuaires affectée à l’enregistrement accepte de les enregistrer…

Même cas d’école* mais sans happy-end pour ce père de deux enfants qui avait réservé trois billets d’avion pour Lisbonne. Easy Jet a été intraitable et n’a pas accepté de les enregistrer, même avec leur livret de famille. Les vacances au Portugal sont tombées à l’eau et les billets d’avion avec. Depuis, la famille a entamé des démarches auprès de la Préfecture du Rhône pour obtenir un dédommagement ou tout au moins le remboursement des billets. Voilà, parmi les nombreux témoignages reçus, deux histoires révélatrices de la déliquescence des services de l’État… quand il s’agit d’assurer sa mission de service public. Car, à contrario, quand vous êtes flashé par un radar, l’injonction de payer arrive dans les jours qui suivent dans votre boite aux lettres et gare à la surtaxe si vous ne payez pas dans les délais !

*A l’heure où nous rédigeons cet article, les cartes d’identité n’ont toujours pas été fabriquées. Soit déjà 120 jours d’attente !  

Voici d’autres témoignages

Nous découvrons via Facebook votre article sur les cartes d’identité. Nous sommes également victime de la lourdeur du système français.  Nous devions nous envoler pour l’Espagne ajd pour 15j avec notre fille de 2 ans. Nous avons réalisé une demande de cni pour notre fille le 9 mai via notre mairie. On ns annonce alors 2,5 mois de délai. Mi-août,  nous nous soucions de la non réception de la cni. Suite à un appel à notre maire, on nous répond que les délais sont rallongés et que nous risquons de ne pas avoir la cni dans les tps. Ce qui est arrivé malgré de nbx mails, fax, … échangés entre notre mairie et la préfecture.  La compagnie Vueling n’a accepté aucun justificatif, nous n’avons pas pu embarquer. De plus, nous avions pris l’assurance annulation qui ne fonctionne pas vu que ce n’est ni un décès ni un accident. Nous avons donc du annuler la totalité de notre voyage. En plus de la grosse déception de ne plus partir en congé,  nous avons perdu au total 700 euros. C’est scandaleux de la part d’un service de l’état. Savez-vous si des démarches collectives ou individuelles ont été engagées auprès de la préfecture ? Si oui, savez-vous si elles ont abouti ?
Anne Sophie M

Je peux témoigner sur ma demande de passeport effectuée à la Maire de Lyon 3eme. J’ai dû annuler ma demande et la refaire à 4 heures de route de chez moi 10 jours avant mon départ pour Singapour. Les délais annoncés lors de ma demande étaient de 40 jours. Au bout de 40 jours j’ai téléphoné à la marie du 3ème, qui m’a annoncé que les délais étaient passés à 70 jours. J’ai obtenu mon passeport en 5 jours au Creusot après avoir harcelé la mairie de Lyon pendant 10 jours.
Benjamin F