Photos © Fabrice Schiff et DR

Par Marc Polisson

Peut-on continuer à exercer le métier de bijoutier à Lyon dans des conditions normales ?  Telle est la question que se posent les commerçants et les élus du 6ème après la seconde attaque qui a visé la bijouterie Chambat, avenue Foch, jeudi 16 octobre à 11h.

Quatre heures après l’agression, Pascal Blache a fait part de sa colère devant les journalistes réunis au Morand, le café mitoyen. Et le maire du 6ème d’interpeller vertement et directement Gérard Collomb quant à la mise en place d’un système généralisé de vidéo-surveillance qui permettrait enfin «  de rassurer la population et d’aider la police dans ses enquêtes  ».

Interrogé par Lyon People, le service de presse de la Ville de Lyon indique que Gérard Collomb s’exprimera sur la question lundi lors du conseil municipal. A cette occasion, Jean-Yves Sécheresse, adjoint à la sécurité devrait réaffirmer la position de la majorité municipale quant aux «  caméras de vidéo protection qui ont pour vocation de protéger nos citoyens dans l’espace public et non pas de faire la surveillance des commerces et lieux privés.  » Les débats devraient être musclés.

Institution du 6ème, la bijouterie a déjà été braquée le 17 décembre 2013. Ce jour-là, quatre individus étaient parvenus à investir la boutique et à dérober 200 000 euros après avoir blessé le gérant.