Par Christophe Magnette

Un luxueux guide papier (352 pages) appelé à paraître tous les ans, associé à une application smartphone, le tout rythmé de grands rendez-vous et de contenus, bienvenue dans le monde des guides de personnalités d’un nouveau genre, pensé et imaginé par Lyon people. Son nom ? Le Top 500 des lyonnais.

Top 100 des hommes, Top 50 des femmes et maintenant le Top 500 des lyonnais, dans la famille des “Top” le dernier-né issu de l’imagination débordante de Nicolas Winckler et Marc Engelhard (Marco Polisson à la scène) n’en demeure pas moins le plus ambitieux et tout du moins le plus symbolique, parfaite passerelle entre le monde du print et l’univers du digital.

Il y a vingt ans déjà, ils débarquaient dans le monde de la presse lyonnaise : une histoire de copains, quelques photos sur internet et le tour était joué ; deux décennies plus tard, leur velléité est à la hauteur de l’expérience acquise : renouveler les Who’s Who et autres guides avec un projet ultra-novateur n’existant nulle part ailleurs.

Un réseau d’influenceurs autour d’un guide

“Tout le monde y pensait… mais personne ne le faisait”, s’amuse à rappeler Nico pas peu fier de créer un micro-réseau social premium au sein duquel les 500 personnes sont connectées et susceptibles d’interagir entre elles. “En grandissant avec nos lecteurs et en accompagnant le développement de notre métropole, ce projet nous semblait s’inscrire dans une suite entrepreneuriale logique. Et nous avons la légitimité pour le faire.”

Une légitimité qui se matérialise par les chiffres : 352 pages, 500 noms, 172 portraits (toutes les photos sont en noir et blanc), la version print du Top 500 des lyonnais est un florilège lyonnais des forces vives et efficientes. « A deux exceptions près, toutes les personnalités lyonnaises ont joué le jeu pour leur portrait et notre ami Laurent Gerra nous a témoigné sa confiance en acceptant d’être le parrain de cette première édition ».


Une application pour conversations privées

500 noms donc, mis en page par ordre alphabétique selon une charte (graphique) et un parti-pris éditorial précis, rythmés par des portraits et soutenus par une dimension patrimoniale voulue pour mettre en relief l’environnement qui nous entoure, le Top 500 des Lyonnais se veut autant un outil qu’un objet, le premier guide fort d’un micro réseau social intégré, mariage ultime de la culture print et des nouvelles technologies.

L’ensemble du contenu “papier” est dupliqué dans l’application développée par Julien Bourgeois (Digital Cooker) avec un avantage de taille, la possibilité de communiquer avec les personnalités présentes dans la communauté. Ces dernières peuvent ainsi converser en privé mais aussi s’envoyer des notifications. Elles reçoivent également les infos du site en avant-première et peuvent consulter les 110 derniers numéros du magazine Lyon people.

L’agenda évènementiel en exclusivité

Chaque lundi, elles ont accès à un agenda exclusif, compilant les grands rendez-vous évènementiels, politiques et économiques de la Métropole. L’outil idéal pour fixer la date de son évènement et éviter les télescopages malheureux comme celui de la Fête de l’Entreprise face au dîner de gala du Bocuse d’Or, mercredi dernier. Elles peuvent également s’inscrire en direct à l’évènement…

C’est top, c’est lyonnais, ainsi va le Top 500 des Lyonnais !

« Top 500 des Lyonnais », 352 pages, en kiosque au prix de 19 €

 

Bon à savoir
Si vous ne faites pas partie du Top 500, vous pouvez télécharger l’appli gratuitement en mode visiteur.
Si votre nom se trouve dans ce guide, téléchargez l’application sur votre store et demandez vos identifiants à idtop500@lyonpeople.com