Il se décarcasse le Carenco ! Photo © Fabrice Schiff

Par Marc Polisson

L’avenir de l’usine de Pierre-Bénite est au centre des préoccupations du gouvernement et de son bras armé à Lyon, le préfet de région.

Dernière ligne droite avant la date butoir. C’est le 9 septembre que les candidats déclarés  doivent avoir déposé leur offre de reprise. La semaine du préfet de région sera donc axée sur le devenir de l’usine de produits chimiques et démarre dès lundi à 16h par un entretien avec le président du Tribunal de Commerce Yves Chavent (pour obtenir un nouveau sursis ?). Le lendemain en début d’après-midi, briefing avec Maitre Bruno Sapin, l’administrateur judiciaire en charge du dossier… puis JFC de sauter dans le TGV pour être à 18h dans le bureau du ministre de l’Economie Pierre Moscovici à Bercy. Les équipes d’Arnaud Montebourg feront le lien dans la foulée de cette réunion de crise qui reprendra le lendemain mercredi à 8h, puis pause déjeuner avec le ministre du redressement productif. Enfin jeudi, nouvelle réunion prévue avec Marc Cimamonti, procureur de la République de Lyon, Denis Gaudin, secrétaire général pour les affaires régionales adjoint et Alexandre Moulin, commissaire au redressement productif. Carenco n’aura pas ménagé ses efforts pour sauver l’ancienne usine Arkema et ses emplois. Résultat des courses fin septembre.