Marion Quesne, responsable du département « Vins & Spiritueux » de l’étude Aguttes © Fabrice Schiff

Reconnue pour son dynamisme et son expertise côté œuvres d’art, la maison de vente aux enchères Aguttes joue également du tire-bouchon. Sous la responsabilité de Marion Quesne, son département Vins & Spiritueux se bonifie année après année.

Du bachique chic sous le marteau de l’Etude Aguttes ? « Depuis quelques années, ce secteur est en pleine explosion », confirme Marion Quesne. Responsable du département Vins & Spiritueux, cette spécialiste ès flacons chiffre cette croissance exponentielle. « En 2014, notre département a enregistré une progression de 150% pour un chiffre d’affaires d’un millions d’euros. » La maison de vente aux enchères a dispersé près de 6.000 flacons l’année dernière. Leader en Rhône-Alpes et dans le Top 10 national sur ce segment, Aguttes organise 4 à 6 fois par an des ventes de vins et alcools sur son site patrimonial de la Gare des Brotteaux. « Ce sont des bouteilles qui proviennent essentiellement de caves de particuliers. Ils désirent se défaire de vins qu’ils jugent trop vieux ou trop chers pour être réellement bus. Les champagnes et les alcools sont également très courtisés » , explique Marion. Rareté, production limitée ou ancienneté sont les atouts majeurs qui donnent une valeur réelle aux bouteilles. « Vous possédez peut-être des trésors chez vous ou dans votre cave, alors n’hésitez pas à nous contacter. » Comptez ensuite sur les alchimistes de l’Étude Aguttes pour transformer votre vin en or.

La méthode ? Une expertise gracieuse par mail, à l’étude ou à votre domicile. Après cette première cotation, les spécialistes fixent les conditions et déterminent une date pour la vente. Avant d’enlever la précieuse marchandise. A Lyon, l’espace de stockage est situé à quelques kilomètres seulement de la Gare des Brotteaux. Un immense complexe de 1.000 m2, baptisé « La Cave », où les nectars reposent avant de passer sous le marteau des commissaires-priseurs de l’Etude. Une vraie valeur ajoutée pour ne pas déprécier les flacons, maintenus à bonne température dans un espace à l’hygrométrie parfaite. A Lyon, les puristes pourront juger sur pièce lors de la prochaine vente de vins et spiritueux, prévue le 25 mars à 17h (catalogue en ligne). Le matin même, les lots seront exposés de 10h à 12h à La Cave. Les enchérisseurs éloignés pourront, eux, consulter le catalogue en ligne. A saisir ? D’authentiques trésors avec, entre autres, 4 Petrus 1990, un Ausone 1947, un Hermitage 2010 du domaine Chave, un Château Yquem 1967 et quelques jolis millésimes en Dom Pérignon (1972/75/76/85). A vos enchères !

www.aguttes.com