La présentation du nouveau maillot a tourné au fiasco. Élus, supporters et de nombreux journalistes n’admettent pas que le club villeurbannais, rebaptisé LDLC ASVEL abandonne ses couleurs historiques sous la pression de son sponsor principal. Seconde raison de leur colère, sur le maillot des joueurs, LDLC inscrit en gros caractères écrase le nom du club qu’il est censé soutenir….

Pour Tony Parker, champion du sport business, il ne s’agit que d’une tempête dans un… vert d’eau. En revanche, en termes de communication, il s’agit d’un gros bad buzz pour l’entreprise de e-commerce de Limonest qui a investi des millions d’euros dans cette opération.