Par Morgan Couturier

Initiées en 2002, les Rencontres de l’Initiative Economique permettent aux professionnels de l’emploi, grandes entreprises comme artisans ou commerçants établis à Saint-Priest de débattre sur l’actualité économique. Une thématique que maîtrise le général Pierre de Villiers, invité de marque de cette 17e édition.

« Un chef triste est un triste chef », a-t-il planté en signe de décor. Alors le verbe facile, le général Pierre de Villiers a donné le ton. L’ancien chef d’Etat-Major des Armées maîtrise sur le bout des doigts cette notion d’exécutif, si importante en économie. Et puisqu’il fut question de fragilités et de courage dans l’entreprenariat d’aujourd’hui, thématique de cette 17e édition des Rencontres de l’initiative économique, l’auteur du best-seller « Servir » a dressé quelques sages conseils, dont cet inaltérable besoin de « demeurer optimiste ».


« Il est sain d’avoir peur, mais ce qui fait la différence, c’est la capacité à la surmonter », a appuyé Gilles Gascon, maire de Saint-Priest, témoin privilégié des nouvelles forces vives  de son territoire. Les acteurs économiques ne manquent pas, alors il devient plus simple d’en faire ressortir un dénominateur commun : le collectif. « Si on avait à réfléchir sur toutes les difficultés, on resterait à la maison », a conclu Ugo Streichenberger, directeur exécutif de Bioprotect. Mais puisque « le terrain est le poumon de toute entreprise », Saint-Priest demeure encore un appréciable terreau.

  • Les Trophées 2018 :
  • Agnès Galice et Maxime Berne (société Planett)
  • Ciprian Rotariu (Toolstation)
  • Guillaume Gaudez (L’Ouvalie)
  • Franck Colin et Mourad Jebabli (FM Alu)

Lundi 11 juin 2018